Troisième édition du Marché des jeunes entrepreneurs à Amos

Marché des jeunes entrepreneurs
Photo : Société d'Aide au Développement des Communautés (SADC Harricana).

Vingt jeunes du primaire et du Secondaire de la MRC Abitibi se sont rassemblés à la Place Centre-Ville d’Amos le 28 mai dernier lors du troisième Marché des jeunes entrepreneurs présenté par Plonge… Vis tes passions!

L’événement, qui se déroulait à la manière d’un marché public, permettait aux entrepreneurs d’offrir leurs services ou de vendre des produits. Ils avaient accès à un kiosque où divers articles étaient offerts aux visiteurs : créations artisanales, plantes, produits de bain, etc. Cette journée aura permis d’amasser environ 3000$.

Luc Valcourt, chef d’équipe de l’organisme Élan, maison des jeunes rurale, animait également des quiz, des jeux et des concours pour les jeunes de 10 à 17 ans.

Par ailleurs, 5 jeunes ont reçu un prix de 75$ de la part de la Place centre-ville d’Amos pour souligner leur dévouement et leur implication, à utiliser sur place :

  • Florence Dion et son entreprise Éco-Quick (confection de gâteries pour chien, de jouets et lits pour
    chien en matière recyclé)
  • Éva-Rose Brière et son entreprise Spinelle & Me (confection de bijoux)
  • Élya Hayes et son entreprise Peachy little shop (confection de slime)
  • Cédric Harvey et son entreprise La bonne affaire (vente de plantes d’intérieur, plante de l’amitié et
    de crayon de cire)
  • Koralee et Jasmine Carrier-Noël avec leur entreprise l’Avenir de Koja (artisanat divers et vente de
    nourriture)

Par ailleurs, le comité organisateur sélectionnera deux participants ayant su se démarquer et leur permettra d’exposer leurs produits au Marché public d’Amos pendant une journée. Cette aubaine leur permettra de développer davantage leurs aptitudes d’entrepreneurs.

Mélyna, coordonnatrice de l’événement, souligne :

« Nous sommes vraiment impressionnés de l’engouement et de l’engagement de ces jeunes entrepreneurs. Nous sommes fiers de les sensibiliser et de leur donner le goût d’entreprendre ainsi que de leur permettre de se mettre en valeur avec cette activité. »

Par ailleurs, une des élèves, Azalée Lafrenière, 12 ans, témoigne :

« Ce qui me rend fière, c’est de développer mon habileté à communiquer avec les gens. » 

Dernière modification le 1 juin 2022 10:02