Des histoires d’ailleurs au Festival des contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue

festival des contes et légendes 2022
Photo : La Mosaïque.

Cinq immigrantes viendront raconter des contes et légendes le 19 septembre prochain au QG salle de spectacles dès 19h30. Elles y présenteront Des récits et des femmes, contes pour un tour du monde dans le cadre du Festival des contes et légendes en Abitibi-Témiscamingue (FCLAT), qui se tiendra du 15 au 22 septembre 2022.

Marta Saëns de la Calzada, bien connue dans la région, sera la mentore des cinq autres femmes. Récipiendaire du Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) – Créatrice de l’année en Abitibi-Témiscamingue en 2016, elle tire ses riches idées de son bagage artistique : contes, mais aussi théâtre et poésie ont façonné son originalité.

Chantale Serresse, quant à elle, provient du Cameroun. Ayant toujours eu un penchant pour le conte, elle souhaite participer à la diversité culturelle du Canada. Elle a déjà collaboré à plusieurs spectacles à Sudbury.

Céline Lafontaine est arrivée en 2013 dans la région. Elle tire ses origines d’une famille éclatée : elle provient du Poitou-Charentes du côté de sa mère, tandis que, du côté de son père, elle provient de l’Espagne et de l’Algérie française. C’est au Québec qu’elle découvre sa passion pour les contes, qui lui vaut le prix du CALQ de l’artiste émergente en 2021.

Karen Lesthaghe, originaire de Belgique, a étudié en art et stylisme. Forte de son expérience en théâtre et en cinéma, dont un court-métrage présenté dans le cadre d’un festival, elle a atterri en Abitibi-Témiscamingue après de nombreux voyages.

Élodie Lieber, qui vient de l’Île de la Réunion, est une scientifique dans l’âme qui a décidé de se lancer de nouveaux défis. Elle a notamment incarné Freida Mitto dans le circuit théâtral « Val-d’Or vous raconte son histoire ». Elle souhaite incarner un personnage commun au folklore de sa nation d’origine et de la province de Québec.

Hayat Laghzali est Espagnole et d’origine Marocaine. Diplômée en beaux-arts, elle se spécialise dans la peinture, la photographie et le graphisme. Arrivée à Val-d’Or pour vivre de nouvelles expériences, elle s’initie aux contes et légendes lors du FCLAT.

La soirée, qui est organisée par La Mosaïque de Rouyn-Noranda, est au coût de 10$.

Dernière modification le 8 septembre 2022 15:49