Une Fête nationale du Québec malgré tout

La Fête nationale du Québec a dévoilé sa thématique pour les célébrations du 24 juin prochain : UNIS. Pour l’organisation, ce mot s’imposait alors que les Québécois ont vraiment été unis dans cette épreuve. 

Évidemment, dans le contexte, le Mouvement national des Québécois, maître d’œuvre des activités, a dû s’adapter. Les quelque 700 sites animés à travers la province ne pourront l’être cette année, mais l’organisation dit avoir trouvé une façon de faire vivre les festivités même dans ces temps plus difficiles.

«La Fête nationale de tout un peuple ne s’éteint pas parce que nous sommes confinés et distancés, a affirmé la directrice générale du MNQ, Martine Desjardins. Il était d’une grande importance d’offrir de nouvelles avenues aux Québécois.es pour qu’ils puissent célébrer autrement cette commémoration. Plusieurs annonces devraient avoir lieu au cours des prochains jours. »

Le comédien bien connu, Didier Lucien, agira comme porte-parole. Il jouera un rôle important dans les prochains jours pour annoncer les différentes activités et projets.