Mardi, 21 mai 2024

Feux de forêt : état de la situation en ce 26 juin

Publié:
Équipe MédiAT
Équipe MédiAT
MédiAT
Partager cet article

Les dernières mises à jour de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) fait état de 27 incendies en activité en zone nordique dont 11 sont hors contrôle.

Une fumée dense affecte la qualité de l’air partout en Abitibi-Témiscamingue, ainsi que les opérations aériennes tentées en avion ou en hélicoptère. Le combat se mène donc sur le terrain avec des lignes d’arrêt mécanisées et des lignes de brûlage. 

Bien que les précipitations d’aujourd’hui, et celles attendues jusqu’à mercredi, redonnent espoir de reprendre le contrôle, la SOPFEU tient à souligner que le temps chaud et sec sera de retour selon les prévisions météos. La pluie sera d’une grande aide pour dissiper la fumée et améliorer la visibilité sur le terrain et dans les airs.

Les interdictions de circuler en forêt et d’allumer des feux de toutes sortes sont toujours en vigueur.

NORMÉTAL

En Abitibi-Ouest, le feu 281 est hors contrôle sur une superficie de 10630 hectares. Aucune progression n’est prévue pour les prochaines 48h mais la situation reste très critique à cause de la proximité de l’incendie avec plusieurs municipalités, soit moins d’un kilomètre de Normétal, trois km de St-Lambert, 11 km de Val-Paradis et 12 km de La Reine.

LEBEL-SUR-QUÉVILLON

Les feux 344 et 256, respectivement 443 936 hectares et 6 908 hectares, sont toujours hors de contrôle. La ville subit sa deuxième évacuation complète et les routes 113 et 397 sont toujours fermées. C’est Val-d’Or qui accueille les gens évacués.

SENNETERRE

Le feu 245 du lac Martin près de Senneterre est également hors contrôle avec 5 565 hectares. L’incendie a progressé vers l’ouest à 5 km du lac Parent et à 17 km de la ville. Des coupe-feux ont été complétés pour freiner cette progression. Les secteurs du lac Blanchin et du Millage 20 sont toujours évacués.

Le feu 314 au lac Goéland (118 603 hectares) et le 297 au Matchi-Manitou sont également hors contrôle. La mauvaise visibilité rend difficile une évaluation exacte de leur progression.

Au Québec, 115 feux de forêt font rage présentement et 29 de ce nombre sont considérés hors de contrôle. Le combat est mené sur le terrain par 1295 pompiers forestiers, auxiliaires et militaires.