Samedi, 13 avril 2024

Feux de forêts : François Bonnardel se montre optimiste

Publié:
Rosalie Roy Boucher
Rosalie Roy Boucher
MédiAT
Partager cet article

François Bonnardel, souhaitait transmettre un message d’espoir lors de la conférence de presse ayant eu lieu à La Sarre ce lundi après-midi. Le ministre de la Sécurité publique s’est montré positif quant à une éventuelle réintégration des citoyens abitibiens évacués.

« La température, dans les prochaines heures, dans les modèles météos que la SOPFEU nous a dévoilés, devrait nous permettre d’annoncer de bonnes nouvelles. On est dans un processus de réintégration et la discussion va continuer de se faire dans les prochaines heures entre les membres de la sécurité civile, la Sûreté du Québec et les instances municipales pour voir de quelle façon cette réintégration pourrait se faire dans les prochains jours, sinon les prochaines heures. »

Le ministre précise que les secteurs de Normétal, Saint-Lambert, Beaucanton, Val-Paradis et Lebel-sur-Quévillon restent vulnérables. Si la pluie qui est prévue sur la région pour les prochaines 36 à 48 heures aidera à combattre les incendies, il reste essentiel de prendre toutes les précautions nécessaires avant de procéder à la réintégration des citoyens.

Un bilan optimiste, mais prudent

C’est un total de 51 feux qui sont toujours actifs sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue. La SOPFEU continue de combattre 10 d’entre eux, entre autres avec l’aide de pompiers venus du Nouveau-Brunswick et de 9 avions-citernes et 28 hélicoptères qui survolent les feux. Le ministre Bonnardel a également annoncé la venue de deux contingents de 119 pompiers américains qui arriveront dans les deux prochains jours pour prêter main forte aux pompiers sur le terrain. 

Dans le secteur de Normétal, le feu s’est approché à moins de 500 mètres du village, mais est dorénavant contenu. Les citoyens de Chibougamau on commencé, aujourd’hui lundi, à revenir à leurs domiciles suite à l’annonce de leur mairesse, Manon Cyr, sur ses réseaux sociaux hier après-midi. Selon le ministre, le processus de réintégration va bon train. 

À Lebel-sur-Quévillon, le feu reste important sur le territoire. François Bonnardel relate qu’en raison de l’usine de pâte Nordic Craft, des précautions supplémentaires doivent être mises en place. Le feu est contenu pour l’instant et les vents sont favorables.

« Je le répète : sauver des vies, sauver notre communauté et sauver nos infrastructures névralgiques, à date, on a gagné le combat. Ça n’a pas été simple, mais il n’y a pas de blessés, pas de décès et aucune résidence principale au Québec qui a brûlé » se félicite François Bonnardel. Il souligne que le combat est loin d’être terminé, mais que l’évolution de la situation s’avère encourageante. Il somme la population de suivre les recommandations du ministère des Ressources naturelles et des Forêts afin d’éviter que de nouveaux feux se déclarent.