Samedi, 13 avril 2024

Oppenheimer

Publié:
Anthony Paquette
Anthony Paquette
Critique Cinématographique
Partager cet article

S'il y a eu un moment important dans le monde du cinéma durant l’été 2023, c’est bien le phénomène « Barbenheimer ». Aujourd’hui, je ne veux pas vous parler de Barbie (2023) qui est l'un des meilleurs films de l’année. Il y a beaucoup à dire sur ce film, donc cela va attendre la sortie digitale pour une analyse complète. Mais, plutôt parler d’Oppenheimer (2023), le dernier bijou de Christopher Nolan. 

Nolan est connu des cinéphiles pour ses chefs-d'œuvre tels que The Dark Knight (2008) ou Interstellar (2014). Bien que ses deux derniers films n’aient pas eu le succès escompté, il fait un retour de trois heures de pur questionnement philosophique. Oppenheimer raconte l’histoire du Dr. J. Robert Oppenheimer, le physicien aux commandes du Projet Manhattan, lors de son procès pour savoir s'il a divulgué ou non sa recherche sur la bombe atomique. Le film montre le parcours scientifique du Dr. Oppenheimer, ainsi que la création de la bombe A et, pour finir le film, son procès.

Création et philosophie

Pourquoi créer cette bombe ? C’est la question qu’on se pose pratiquement tout au long du film. On comprend avec le film que durant la Seconde Guerre Mondiale, cette bombe aurait vu le jour avec ou sans le Dr. Oppenheimer. Les Nazis auraient pu créer la bombe atomique, la première fission a eu lieu à Berlin en 1938. La raison peut être discutée et débattue, mais les conséquences de sa création sont beaucoup plus complexes. Dépendamment du point de vue du spectateur, le film Oppenheimer crée une division sur des questions éthiques à tous ceux qui le regardent.

Il y a d'autres questions qui reviennent plus tard. Devons-nous l’utiliser ? Quels sont les ravages d’une aussi grosse explosion dans une ville ? Il y a un risque de détruire le monde, devons-nous continuer ? Est-ce que le créateur de la bombe est coupable si on l’utilise ? Mais le film peut se reformuler avec une seule question. Comment on traite les scientifiques après leur découverte ? Le film fait réfléchir, ce qui divise le public. Si vous êtes là seulement pour voir la création de la bombe atomique, vous allez faire comme le couple assit en avant de moi au cinéma. Vous allez partir après la création de la bombe. Attention, divulgation, il crée la bombe atomique. Le film montre bien l'anxiété et l’état d’esprit de ses enjeux par ses choix visuels et auditifs. Que ce soit par les silences, les bases profondeurs de champ, les gros plans ou même par son montage. Bref, une bonne dose de philosophie vous attend dans ce « crossover » des plus grands noms scientifiques. 

Liberté de pensée

Une autre idée fascinante que le film apporte, c’est la liberté de pensée. On oppose souvent, dans le film, la démocratie au communisme. Bien sûr, on passe des années 20 aux années 50. Donc, la chasse au communiste était très présente aux États-Unis. Bref d’histoire, la HCUA (House Un-American Activity Committee), une branche du gouvernement américain, était chargée de trouver et d'enquêter sur les Américains qui avaient des activités communistes. Ils ont exilé et emprisonné plusieurs Américains pour avoir des pensées communistes. C’est le cas des Dix de Hollywood, de célèbres scénaristes, réalisateurs et acteurs de l’époque comme Dalton Trumbo ou Jules Dassin, le père de Joe Dassin. 

Bien que le Dr. Oppenheimer n’a jamais adhéré au parti communiste, il a fréquenté plusieurs communistes dans sa vie personnelle. N’étant pas le genre de personne à cacher ses couleurs, il soutient quelques idées qu’il échange avec des amis. Ce qui ne lui a donné que des embêtements comme la formation d’un syndicat qu’il trouvait l’idée bonne. Par contre, ces actions attirèrent l’attention de la police. Pour l’invention de la bombe atomique, l’armée qui lui a donné les ressources pour sa création, utilisait l’argument de protéger la liberté américaine. Ce qui était contradictoire puisqu’on met en valeur l’idée de rester libre face à l’occupation allemande, mais on empêche les citoyens américains à penser librement. Même si le Dr. Oppenheimer n’a pas eu la même fin que les Dix de Hollywood, il reste qu’il a été sous l'œil du FBI. Le film montre bien la peur rouge bien présente au 20ᵉ siècle aux États-Unis.

Conclusion

Oppenheimer est un excellent film, un retour triomphant pour Christopher Nolan qui n’a pas eu le même type de succès depuis Interstellar. Même si Dunkirk (2017) et Tenet (2020) sont d'excellents films, ils ont vite été oubliés par le public. Si vous êtes passionné de science et d'histoire, ce film sera dans le top de vos meilleurs films. Si vous êtes cinéphile et adoré les films beaucoup plus dramatiques ou philosophiques, vous allez trouver votre compte. Par contre, si vous recherchez un film avec beaucoup d’action, rapide, court et divertissant. Vous allez avoir un mauvais moment. Cette œuvre est très longue et tente plus de vous faire ressentir l’émotion par ses choix artistiques. On est loin d’une explosion toutes les 10 minutes et des tires de fusil. On est plus dans des disputes entre scientifiques et dans la détresse psychologique.

Oppenheimer risque d’être dans l’un des films du réalisateur où l'on va se souvenir de Nolan. Il a fait des films incroyables au début de sa carrière, plus les années avancent plus ses films n’ont plus le succès qu’il avait autrefois. Un beau parallèle avec le film, puisque le film pose la question que reste-t-il du créateur après son invention ?