Mercredi, 22 mai 2024

L’équipe féminine d’Amos commence en force leur saison de basket-ball

Publié:
Christian Péloquin
Christian Péloquin
MédiAT
Partager cet article

Le 28 octobre dernier, c’était l’ouverture de la saison pour le Basket-Ball dans les ligues provinciales D-1 et D-2. L’équipe juvénile féminine du Kodiak d’Amos a imposé le tempo avec une victoire de 58 à 48 face au Laser de l’école secondaire Rochebelle. Parmi les joueuses, l’une d’entre elles s’est toutefois démarquée en la personne de Sophia Kinduelo-Lumbu. Sa performance au rebond et sa production offensive de 16 points n’ont laissé personne indifférent, ce qui l’a amenée à être choisie comme joueuse étoile du match.

Ce sont 2 matchs qui attendaient les juvéniles masculins. Une première défaite devant le Drakkar de la polyvalente Hyacinthe-Delorme par la marque de 73 à 56, mais qui a amené David Côté Audet à s’illustrer comme joueur étoile de la partie avec 21 points. Le lendemain, c’est une première victoire qui les attendait devant les Coyotes de l’école secondaire St-Gabriel. Le joueur d’impact du match est revenu à Benoit Lord qui a cumulé 20 points dans la partie.

Finalement les cadets masculins se sont inclinés par la marque de 60-80 devant l’école St-Gabriel. Thomas Pépin a été choisi comme joueur étoile de cette partie.

Les prochaines parties auront lieu cette fin de semaine alors que les 4 équipes seront en action à l’école secondaire d’Amos.

Samedi 4 novembre 2023 9h- Basketball juvénile masculin d2 (contre Marie-Rivier)

Samedi 4 novembre 2023 11h- Basketball juvénile féminin d1 (contre Gérard-Filion)

Samedi 4 novembre 2023 13h- Basketball cadet masculin d2 (contre Marie-Rivier)

Samedi 4 novembre 2023 13h00 cadet féminin D2 (Pavillon Calypso) (contre Marie-Rivier)

Dimanche 5 novembre 9h- Basketball cadet masculin contre Charles-Lemoyne

Dimanche 5 novembre 11h- Basketball juvénile masculin contre Charles-Lemoyne

Sur la photo 1 : l’équipe juvénile féminine juste avant la partie

Photo 2 : juvénile masculin en action.   Au lancer Benoit Lord, au rebond David Côté-Audet

Crédit photo : Claudie Lavallée