Jeudi, 23 mai 2024

Mangeons local au Témiscamingue

Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

La Tournée Mangeons local du Témiscamingue, une journée à découvrir les producteurs qui alimentent votre tablée.

C'est lors de la Tournée Mangeons local au Témiscamingue en juillet dernier que nous avons rencontré plusieurs producteurs agricoles qui nous expliquent leurs activités.

Arrivée à St-Bruno-de-Guigues, Angèle-Ann Guimond, co-propriétaire de l'Éden Rouge nous parle de l’utilisation des insectes pour la pollinisation de ses productions. Elle mentionne qu'ils utilisent les insectes prédateurs qui font la lutte intégrée biologique ainsi que les bourdons qui pollinisent les fleurs de tomates pour produire le fruit. Étant dans un milieu fermé, il n’y a pas suffisamment de guêpes pour polliniser leurs fruits et légumes. 

Écart de température

Le dernier arrêt s’est fait dans un vignoble où le Vice-président et Membre exécutif de l’UPA Témiscamingue Wallace Metcalfe démontre l’écart de température entre l’agriculture du Témiscamingue versus celui de l’Abitibi qui déterminent la production en agriculture.

« Pour chaque 100 kilomètres […] que tu montres au Nord, c’est une semaine de différence dans la température et une semaine plus vite pour le premier gel à l’automne.», mentionne Wallace Metcalfe, VP Membre exécutif de l’UPA Témiscamingue.

Agriculture un choix de vie

Ensuite, une entrevue avec une productrice laitière qui nous parle de sa profession et du pourquoi avoir fait ce choix de vie, malgré tous les défis que cela occasionne.

Sébastien Lemire, Député fédéral d’Abitibi-Témiscamingue faisait également la tournée pour discuter et découvrir la vie de ces producteurs.

Et pour terminer, une rencontre avec les propriétaires du vignoble Le Domaine Des Duc où Claire Bolduc et Charles Dessureault élaborent sur la production de leurs cépages.

Regardez le reportage complet.