Lundi, 27 mai 2024

Un prix unique pour l'achat d'un véhicule : Est-ce une bonne idée?

Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Le président de la Corporation des concessionnaires automobile du Québec était de passage à Val d’Or en juillet dernier afin de connaître les enjeux dans la région, mais également annoncer le nouveau modèle d’affaires de vente automobile.

La corporation et ses membres croient que l’acheteur de demain voudra acquérir un véhicule dans un réseau de concessionnaires de proximité. Le nouveau modèle d’affaires sur lequel ils travaillent, aura un impact sur l’amélioration de l’expérience client, mais également sur la valorisation de qui ils (concessionnaires) sont et pourquoi ils le font. De cette façon, ils gagneront une meilleure presse auprès du consommateur.

Un concessionnaire, « c’est une personne, femme comme homme, on a de plus en plus de femmes concessionnaires dorénavant, qui investit dans sa communauté, qui s’implique dans sa communauté pour servir son client, mais aussi pour servir la communauté. », explique Ian P. Sam Yue Chi, président de la Corporation des concessionnaires automobiles du Québec.

Selon lui, les concessionnaires automobiles font partie d’un écosystème tout en le servant, ce qui n’est pas le cas du modèle d’affaires Tesla qui fait de la vente directe sans s’impliquer dans la communauté.

Expérience client

Grâce à ce changement de modèle d’affaire, le concessionnaire membre de la Corporation recevra une certification qui assurera le consommateur du respect des standards mesurés sur un échelle de temps.

« Il y a une compétition qui est déjà présente, maintenant, un constat qu’on a fait à la fin avril, un constat collectif, c’est que le fait qu’il n’y a pas un prix unique, le fait qu’il y ait une place à la négociation […] c’est en soit un frein pour le consommateur pour acquérir le niveau de confiance qu’on aimerait avec lui. […] Mais on pense que si un prix unique dans un réseau existait […] on pense que la compétition se ferait sur le bon levier, sur l’expérience client. », exprime le président de la CCAQ, Ian P. Sam Yue Chi.

Un prix unique ! Est-ce une bonne affaire? L'avenir nous le dira.

Regardez le reportage sur Enjeux d'icitt.