Samedi, 25 mai 2024

La renaissance du Forum Jeunesse de l’Abitibi-Témiscamingue

Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Le 28 octobre dernier, le Forum Jeunesse de l’Abitibi-Témiscamingue relevait de ses cendres. La fondation du premier Conseil d’administration relançait cette journée-là le Forum sur le territoire. 

L’objectif du Forum Jeunesse est de permettre aux jeunes de 12 à 35 ans de réfléchir sur l’avenir de l’Abitibi-Témiscamingue pour les dix prochaines années et commencer à mettre en place un plan d’action pour réaliser ce futur.

La participation de plusieurs élus de l’Abitibi-Témiscamingue, notamment Sébastien Lemire qui a organisé ce premier événement où il y voyait un besoin essentiel d’impliquer les jeunes à créer et construire l’AT de demain.

« D’abord, il y a une vingtaine d’année, j’ai siégé comme administrateur, ça été l’opportunité pour moi de rencontrer des jeunes de partout dans la région pis tous ceux qui sont passé par le Forum Jeunesse de l’AT vont vous témoigner à quel point ça l’a amené à voir grand, à voir régional, à développer un sentiment d’appartenance envers ce qui se passe à Val d’Or […], précisant que parce qu’on est une région qui est peut-être éloignée, mais qui est aussi tissée serrée et que si on se parle pas, on ne s’entendra pas et on est condamné à vivre ce sentiment d’être loin de tout quant au contraire, on peut se sentir notre centre de l’univers.

Histoire

La création du Forum a débuté en Abitibi-Témiscamingue dans les années 2000 où 3 jeunes voulaient reprendre le développement régional et ont fondé le premier comité jeunesse.

Le gouvernement de l’époque a créé un fonds de 10 millions de dollars pour créer et lever des projets chez les jeunes et ainsi permettre de tisser les liens de communication à travers les territoires régionaux du Québec.

Ce forum permet aux jeunes de s’impliquer, s’engager et rencontrer d’autres jeunes, mais également avoir une meilleure compréhension sur les partis de droite et gauche.

Quelques années plus tard, le parti libéral a cessé de financer le forum jeunesse au Québec et tout s’est effondré.