Mercredi, 22 mai 2024

Weekend difficile pour le Bécard de Senneterre

Publié:
Christian Péloquin
Christian Péloquin
MédiAT
Partager cet article

La toute nouvelle équipe de la GMHL, le Bécard de Senneterre se font mener la vie dure dans cette ligue. Le 2 novembre dernier, le Bécard rendait visite au Knight de Meaford pour la première fois dans la saison et ils ont été sérieusement bien reçus subissant un revers de 10 à 1. Chose certaine, l’équipe de Senneterre s’ajuste difficilement.

Le lendemain, l’équipe devait poursuivre l’épopée de trois matchs en trois soirs, mais un bris mécanique du transporteur a contraint l’équipe a déclarer forfait pour leur match devant les Titans du Témiscamingue. C’est donc à Ville-Marie qu’ils se sont rendus pour la partie du 4 novembre pour y faire une visite aux puissants Pirates de Ville-Marie qui n’ont qu’une seule défaite en 12 rencontres dans la ligue cette année. Encore là, ce ne fut pas une partie de plaisir pour le Bécard. Les Pirates sont parvenus à faire mieux que les Knights en écrasant Senneterre par la marque de 11 à 1.

Quoi qu’il en soit, c’est en recevant des rondelles qu’on apprend à en donner. Senneterre a une jeune équipe et aucun doute que chaque joueur se donne à fond. Parlant de joueurs, à la suite de la transaction annulée avec les Lynxs, le Bécard a envoyé son choix de 12e ronde 2024 aux Titans en retour d’Étienne Lucas, un attaquant de 19 ans. Ce dernier est un jeune homme originaire de Notre-Dame-Du-Nord, et il est réputé pour son éthique de travail ainsi que ses talents en infériorité numérique.  Étienne fera ses débuts avec le Bécard vendredi alors que les Pirates de Ville-Marie seront à Senneterre.

Il y a donc trois matchs de prévus pour cette fin de semaine au Centre sportif André Dubé de Senneterre. Dans un premier temps, Le Béard recevra Les terribles Pirates de Ville-Marie le vendredi 10 novembre à 19 h 30. Ensuite, deux matchs s’annoncent face au Knight de Meaford pour samedi le 11 à 19 h 30 et l’autre, dimanche 12 novembre à 14 h.

À noter, samedi 11 novembre sera le match du jour du souvenir. Pour l’occasion, une mise en jeu protocolaire avec la légion canadienne aura lieu et les Cadets seront aussi présents pour vendre des coquelicots.