Jeudi, 23 mai 2024

L’alcool au volant a tenu les policiers de la MRC d’Abitibi-Ouest en mode action dimanche dernier

Publié:
Équipe MédiAT
Équipe MédiAT
MédiAT
Partager cet article

Le dimanche 10 décembre dernier, les policiers de la MRC d’Abitibi-Ouest ont eu une nuit très active. Tout a commencé peu après minuit, alors que les policiers ont reçu un appel pour se rendre sur la rue Principale à La Sarre, afin de porter assistance aux ambulanciers pour une dame inconsciente. À la suite de l’intervention, les policiers ont remarqué un homme qui venait d’arriver au centre hospitalier pour rejoindre une personne qui s’y trouvait déjà. Ils ont rapidement détecté qu’il semblait en état d’ébriété. À la suite d’une information reçue, l’homme en question venait d’arriver au volant d’un véhicule. Les policiers ont immédiatement placé l’homme dans la trentaine en état d’arrestation pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par alcool. Il a été transporté au poste afin de se soumettre aux tests de l’éthylomètre, qu’il a d’ailleurs échoué avec des taux qui dépassaient la limite permise par la loi. Son permis de conduite a été suspendu et son véhicule remorqué.

Dans la même nuit, les policiers ont dû intervenir dans le secteur de Rapide-Danseur auprès d’une personne qui s’était désorganisée. Afin de continuer leur enquête sur l’événement, ils se sont rendus à une seconde adresse où ils ont remarqué une dame, dans la cinquantaine, qui se trouvait auparavant à l’endroit qu’ils venaient de quitter.

Ils ont soupçonné que celle-ci était dans un état de consommation. Ils lui ont donné l’ordre de fournir un échantillon d’haleine à l’aide de l’appareil de détection approuvé. Le résultat a donné les motifs aux policiers de procéder à l’arrestation de la dame et de la transporter au poste pour lui faire passer les tests d’éthylomètre.  Les tests ont présenté des taux d’alcool dépassant la limite permise par la loi.

Très tôt le matin, les policiers ont remarqué un véhicule en marche qui était stationné près d’un établissement. À l’approche de celui-ci, ils ont constaté qu’une dame dans la trentaine dormait assise au volant. Après s’être assurés de l’état de la femme, ils ont rapidement fait le constat qu’elle avait les capacités affaiblies par alcool. Elle a été arrêtée et transportée au poste afin de se soumettre à l’éthylomètre. Les tests ont fourni des résultats de plus du double de la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule remorqué. 

Les trois suspects ont tous été libérés pour la suite des procédures. Des accusations reliées à la conduite avec les capacités affaiblies par alcool pourraient être déposées contre eux. 

La Sûreté du Québec rappelle que la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux est parmi les causes les plus fréquentes de collisions mortelles à survenir sur les routes du Québec.