Mardi, 21 mai 2024

Sport collégial: Les athlètes féminines s'imposent

Publié:
Équipe MédiAT
Équipe MédiAT
MédiAT
Emy Houle en action lors d'un match des Astrelles. Photo: Courtoisie du Cégep de l'Abitbi-Témiscamingue.
Partager cet article

Le sport collégial régional a eu un parcours de mi-saison remarquable avec des performances qui laissent présager d’autres belles victoires en 2024.

On ne peut passer sous silence l’automne de l’athlète de crosscountry Léane Baril qui a pris la deuxième place au classement général provincial. Avec sa troisième place au championnat collégial canadien et sa septième position au championnat civil canadien, la Rouynorandienne se positionne comme l’une meilleures coureuses au pays dans son groupe d’âge.

Émy Houle s’impose

Les Astrelles du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue demeure invaincue en huit sorties et elle se maintient à la première place de sa section dans la division 2 du basketball collégial féminin.

Ce glorieux parcours, s’explique, entre autres, par l’efficacité et le leadership sur le terrain d’Émy Houle. La joueuse se positionne en haut du tableau du circuit collégial, toutes divisions confondues, avec sa moyenne de plus de 30 points par match. C’est également elle qui a réussi le plus de tirs de trois points parmi les athlètes féminines du RSEQ.

Au soccer intérieur, les joueuses se maintiennent dans le haut du classement et ont bon espoir de se classer dans les quatre premières positions. Elles pourront ainsi accéder aux séries.

Les basketteurs en route vers la série

Les Gaillards se sont maintenus en troisième position et ils devront lutter pour la conserver afin de participer aux séries. Ils peuvent espérer réussir avec un joueur tel que Tristan St-Pierre dans leurs rangs.

Le basketteur, énergique et offensif, est l’auteur d’une moyenne de plus de 24 points par match.

Du côté de l’équipe de soccer extérieur masculine les résultats sont également positifs. Les joueurs ont obtenu le cinquième rang sur neuf formations lors d’une première campagne en division 2.

Le badminton et la natation se démarquent

L’équipe de badminton, mixte celle-là, connaît aussi une bonne saison. Troisième du classement général jusqu’ici, elle vient tout juste de connaître une excellente performance en battant les Griffons de l’Outaouais. Il s’agissait d’une première en dix ans.

Dans une autre discipline mixte, la natation, Jésaël Breton a obtenu plusieurs médailles au 50 mètres brasse cet automne alors qu’Émie Boulanger a remporté trois médailles lors de sa dernière compétition. Ses coéquipières du relais féminin ont d’ailleurs gagné l’or à chacune de leurs sorties jusqu’ici, cette saison.