Mercredi, 19 juin 2024

Une cohorte de 45 nouvelles infirmières arrive dans le réseau de la région

Publié:
Joanie Duval
Joanie Duval
Journaliste
Photo: Louis Jalbert
Partager cet article

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue se prépare à accueillir 45 nouvelles infirmières dans son réseau.

Cette cohorte a complété avec succès l’examen de l’Ordre des infirmiers et des infirmières du Québec (OIIQ), avec un taux de réussite de 94 %.

De ce nombre, 34 étudiants infirmiers diplômés hors Canada (EIDHC) en provenance de l’Algérie, de la Tunisie, du Maroc, du Cameroun, qui ont été accueilli à La Sarre, à Ville-Marie et à Val-d’Or à l’automne 2022, ont réussi leur examen au terme d’une année de formation de mise à niveau au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le reste des finissants se compose de 11 candidats à l’exercice de la profession d’infirmière ayant complété leur formation au Québec, dont six étudiants au diplôme d'études collégiales accéléré en soins infirmiers au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Nous nous réjouissons d’avoir contribué au haut taux de succès de ces infirmiers et infirmières et d’avoir collaboré à ce projet qui permet de doubler le nombre d'infirmiers et infirmières qui intégreront le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue cette année. Je tiens à féliciter l’ensemble des étudiants pour leur réussite », a déclaré Sylvain Blais, directeur du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue. 

Caroline Roy, présidente-directrice générale du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a également souligné que « ce succès est grandement attribuable la mobilisation sans précédent réalisée par un grand nombre de partenaires, dont les équipes du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue et du Cégep de l’AbitibiTémiscamingue, le ministère de l’Immigration, de l'immigration de la Francisation et de l’intégration, les Carrefours jeunesse emploi, les Centres de services scolaires et les MRC de la Valléede-l'Or, d’Abitibi-Ouest et du Témiscamingue, La Grande séduction, c’est Nous, ainsi que des comités de bénévoles », qui ont permis d’accueillir les nouveaux arrivants étudiants et leurs familles « en soutenant leurs démarches pour trouver un logement, des places de garderie, pour apprendre à connaître leur milieu de vie pour ultimement, faire en sorte que ces personnes choisissent l’Abitibi-Témiscamingue pour bâtir leurs rêves ».