Lundi, 4 mars 2024

Avis de décès

Partager cet avis
5 janvier 2024 ‐ Témiscaming
Léo Perron

La Coopérative funéraire du Témiscamingue vous informe du décès de M. Léo Perron conjoint de Denise Langlois de Témiscaming.  Il est décédé le 5 janvier 2024 à l’âge de 58 ans.

La famille invite parents et amis à se joindre à elle le vendredi 19 janvier 2024 de 13h00 à 15h30 au Salon Funéraire situé au 11, rue Riordon à Témiscaming.  Une cérémonie aura lieu sur place à 15h30.

Monsieur Léo Perron laisse dans le deuil son épouse : Denise Langlois, ses filles : Sara (Olivier) et Michelle (Eric), ses petits-enfants : Ethan, Liam, Ella, Emma et Everleigh.  Il laisse également son frère : Luke, sa belle-mère : Marie, ainsi que plusieurs beaux-frères, belles-sœurs, neveux, nièces autres parents et amis. 

Il est parti rejoindre ses parents : Marcel Perron et Helen Parks ainsi que son beau-père : René Langlois.

La famille tient à dire un merci spécial à Dr. Raad et Dr. St-Pierre ainsi que tout le personnel soignant des soins longues durée pour les bons soins apportés.

The Temiscamingue Funeral Coop informs you of the passing of Mr. Léo Perron husband of Denise Langlois from Temiscaming.  Mr. Perron passed away on January 5th. 2024 at the age of 58.

The family invites family and friends to join them on Friday January 19th. from 1 o’clock till 3:30 p.m. at the Temiscaming Funeral Home located at 11, Riordon street in Temiscaming.  A ceremony will take place at 3:30 at the Funeral Home. 

Mr. Léo Perron leaves to mourn his wife: Denise Langlois, his children: Sara (Olivier) and Michelle (Eric), his grandchildren: Ethan, Liam, Ella, Emma and Everleigh.  He also leaves behind his brother: Luke, his mother-in-law: Marie, as well as several brother-in-law, sister-in-law, nieces, nephews, other relatives and friends. 

He left to join his parents: Marcel Perron and Helen Parks and his father-in-law: René Langlois. 

The family would like to say a special thanks to all the caregivers from the long-term for their wonderful care.  Also a thanks to Dr. Raad and Dr. St-Pierre.