10 000 PAB : Le recrutement débute aujourd’hui

Dernière mise à jour

La plateforme d’inscriptions pour le programme de formation visant à trouver 10 000 nouveaux préposés  aux bénéficiaires en CHSLD est officiellement lancée. Le Premier ministre, François Legault, invite les gens, notamment les plus jeunes, à s’inscrire rapidement au quebec.ca/devenirprepose.

«On veut pas des gens qui sont juste là pour le salaire, a lancé le Premier ministre Legault. C’est un travail qui n’est pas facile, s’occuper de nos aînés pendant 36 heures par semaine. Mais en même temps, c’est valorisant de tenir la main de nos ainés, de parler avec eux, d’en prendre soin. Il faut donc les aimer pour faire ce métier-la.»

Ainsi, le Premier ministre compte sur l’engagement des citoyens, notamment des jeunes. Ils pourront profiter de conditions avantageuses grâce à un salaire de 760$ par semaine pendant la formation et un salaire annuel de 49 000$ en plus de tous les avantages sociaux, après avoir réussi la formation.

Une formation spécifique au CHSLD

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, ajoute que, rapidement, les étudiants inscrits sauront s’ils sont faits pour ce genre de travail. «Rapidement, après trois semaines, on sort des salles de classe et on va sur le terrain », a-t-il expliqué. Il s’agit d’une formation de préposés en CHSLD. Les gens qui souhaiteraient travailler en centre hospitalier devront faire le diplôme de DEP. «Le DEP est plus exigent en termes de temps et ouvre plus de portes », a-t-il indiqué.

Questionné sur la disparité entre les personnes qui feront le formation DEP de 870 heures versus la formation rapide, M. Legault a répondu ainsi : «Je crois qu’on a démontré que le travail en CHSLD n’est pas nécessairement facile même si la formation est moins longue », a-t-il mentionné.

«Il fallait agir» – F. Legault

En réponse aux organisations privées qui craignent des dommages collatéraux face à cette augmentation de salaire astronomique, le Premier ministre est ferme.

«J’accepte la critique qu’on paie trop notre personnel en CHSLD, a-t-il lancé. On aurait pu prendre encore plusieurs semaines pour discuter avec les syndicats mais, aujourd’hui, c’est le temps d’agir et de régler ce problème gênant. Dans 20-25 ans, on va souvenir de la covid parce qu’on a perdu beaucoup d’aînés, mais j’espère qu’on s’en souviendra aussi parce qu’enfin, on a choisi de prendre soins de nos aînés de façon convenable.»

La ministre responsable des aînés, Marguerite Blais, a souligné sa fierté de faire partie du gouvernement actuel. «C’est la première fois que je rencontre un Premier ministre qui accorde autant d’importance aux soins des aînés », a-t-elle affirmé candidement.

Les Ressources Intermédiaires et autres résidences privées ne peuvent actuellement offrir ces mêmes avantages. On s’attend ainsi à perdre beaucoup d’employés.

Questionné sur l’exode des bas salariés, M. Legault indique qu’on travaille actuellement pour revoir le niveau de salaire des employés des résidences privées. «Actuellement, il y a beaucoup de gens sur le chômage, a-t-il poursuivi. On a le droit au Québec de mettre en priorité nos services dans les CHSLD.»