Mercredi, 29 mai 2024

Plus de 200 000$ pour l’égalité entre les hommes et les femmes en région

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Le regroupement des femmes de l’Abitibi-Témiscamingue et le C.A.P.A.S de l’Abitibi-Ouest recevront chacun plus de 100 000$ pour des projets visant l’égalité entre les femmes et les hommes en Abitibi-Témiscamingue. Les montants proviennent de l’appel de projet du Secrétariat à la condition féminine 2019-2020.

Les sommes ont été annoncées par voie de communiqué par le ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue, Pierre Dufour. Le regroupement des femme de l’Abitibi-Témiscamingue recevra  108 586$ pour son projet Image de la femme : réalités et perceptions en dialogue. Le C.A.P.A.S  de l’Abitibi-Ouest recevra quant à lui 113 400$ pour un projet nommé Outillé pour socialiser.

Je suis persuadé que la promotion des réalités vécues par les femmes et que le développement des services d’aide auront un impact positif pour toutes les femmes dans la région, mais également sur l’ensemble de la population – Pierre Dufour, ministre régional

«L’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes est un enjeu d’une grande importance qui doit être soutenu par des mesures concrètes. Je suis heureux que les projets du Regroupement de femmes de l’Abitibi-Témiscamingue et du C.A.P.A.S. de l’Abitibi-Ouest aient été retenus pour faire la promotion des droits des femmes et ainsi contribuer à l’amélioration de la condition féminine en Abitibi-Témiscamingue, a déclaré le ministre régional. Je suis persuadé que la promotion des réalités vécues par les femmes et que le développement des services d’aide auront un impact positif pour toutes les femmes dans la région, mais également sur l’ensemble de la population. »

Si des progrès ont été accomplis au cours des dernières années, des inégalités persistent dans plusieurs sphères et nous devons les combattre. – Isabelle Charest ministre

« L’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes au Québec passe par le développement d’une culture exempte de stéréotypes sexuels et de sexisme, entre autres par l’autonomisation économique des femmes et leur pleine participation dans les lieux décisionnels, a pour sa part mentionné la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest. Si des progrès ont été accomplis au cours des dernières années, des inégalités persistent dans plusieurs sphères et nous devons les combattre. Plusieurs organismes ont soumis des projets structurants et porteurs pour agir concrètement dans leurs milieux d’intervention respectifs. Je crois fermement que l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes passe par du travail sur le terrain, et c’est ce que les projets financés permettront de faire. »

Au total, 44 projets ont été retenus au Québec. Les projets retenus correspondent à l’une des orientations suivantes de la Stratégie égalité :

    • une socialisation et une éducation égalitaires, sans stéréotypes sexuels et sans sexisme;
    • l’autonomisation économique des femmes;
    • un partage équitable des responsabilités familiales et un meilleur équilibre entre la vie familiale, professionnelle, étudiante, sociale et politique;
    • une approche différenciée selon les sexes en matière de santé et de bien-être;
    • la parité dans les lieux décisionnels.