Lundi, 27 mai 2024

Plus d’investissements dans les mines

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

L’investissement dans le secteur minier a augmentéde 6,9% en 2018 et devraient poursuivre sur cette lancée pour l’année en cours selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Le bulletin Mines en chiffres – L’investissement minier du Québec en 2018 relève un investissement total de 3 256 M$. Pour l’année 2019, les dépenses devraient augmenter de 12,3% pour atteindre la somme de 3 656 M$.

L’Abitibi-Témiscamingue arrive deuxième

Dans cette étude, on apprend que le Nord-du-Québec et l’Abitibi-Témiscamingue demeurent  les principales régions minières du Québec arrivant respectivement première et deuxième au niveau des investissements avec 1 306 M$ 1 et 190 M$ en argent investi. La Côte-Nord est troisième avec un investissement de 603 M$. Ces régions se partagent 95% des sommes investies dans ce secteur d’activité.

Selon l’ISQ, cette hausse est principalement due à une augmentation des dépenses dans les complexes miniers qui totalisent 2 691M$. On parle notamment de dépenses en travaux d’aménagement de complexes miniers ( 926M$), en immobilisation (1033 M$) et de réparation et d’entretien des constructions non résidentielles, de la machinerie et de l’équipement (733 M$)

L’exploration en baisse

L’investissement au niveau de l’explorationet de mise en valeur des gîtes de minéraux a toutefois baissé en 2018. Il s’agit d’une diminution de 1,6% pour un total 565M$. La baisse devrait se poursuivre en 2019. L’ISQ s’attend à une diminution de 9,3% pour s’établir à 512M$.