Vendredi, 24 mai 2024

173 000$ pour la rétention des immigrants en région

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

La Mosaïque de l’Abitibi-Témiscamingue et le Carrefour jeunesse emploi d’Abitibi-Est ont reçu une somme de 172 949$ du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Selon un communiqué du ministère, cette annonce fait suite à la visite du ministre, Simon Jolin-Barette, a qui on avait exposé plusieurs enjeux et défis importants sur le plan de l’accueil et la rétention des immigrants. Les sommes investies par le MIFI permettront aux partenaires locaux d’élaborer des stratégies et des outils pour favoriser l’intégration et la rétention des personnes immigrantes dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue au cours de la prochaine année. L’intégration réussie des personnes immigrantes peut constituer l’une des solutions à la rareté de main-
d’œuvre que connaît actuellement le Québec, plus particulièrement dans les régions.

«L’attraction des personnes immigrantes en région est un enjeu de société et c’est en travaillant en concertation avec les partenaires locaux que nous trouverons des solutions adaptées et personnalisées aux réalités de toutes les régions du Québec, a déclaré le ministre Jolin-Barrette. Les subventions annoncées aujourd’hui s’inscrivent dans les engagements pris par le gouvernement du Québec pour faciliter l’accueil et l’intégration en français des personnes immigrantes dans toutes les régions du Québec.»

«J’ai été impressionné par la qualité des projets présentés par les partenaires bien implantés dans leur communauté. Il est important d’attirer les nouveaux arrivants en région, mais il est également important d’être en mesure de les accompagner convenablement dans leurs démarches; les sommes annoncées répondent directement à ces objectifs, a pour sa part souligné le ministre régional, Pierre Dufour. Je suis convaincu que ces projets permettront aux personnes immigrantes de vivre une intégration réussie et de découvrir les beautés de la vie en Abitibi-Témiscamingue !»