Mardi, 21 mai 2024

Une députée propose des librairies «pour emporter»

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

La députée de Gaspé et porte-parole du Parti Québécois, Méganne Perry Melançon a demandé un plan de relance pour l’industrie culturelle et plus particulièrement pour les libraires québécois, qu’ils puissent offrir un type de «commande pour emporter».

Selon la députée, il y a fort à parier que la lecture sera une activité prisée au cours de la prochaine estivale. Elle souhaite donc que les libraires notamment les petites librairies indépendantes puissent en tirer en profit en offrant des services de commandes pour emporter comme les restaurants et les pharmacies.

«Comme tous les signaux indiquent que la lecture sera une activité très prisée cet été, il serait fort à propos que les librairies puissent offrir un service de commandes pour emporter, comme le font les restaurants ou les pharmacies, a avancé Méganne Perry Mélançon. La formule que nous proposons comporte de nombreux avantages : non seulement les lecteurs auront directement accès aux produits qu’ils convoitent, mais les libraires en profiteront également, notamment en évitant les frais de livraison. Pour un petit commerce indépendant, cela peut changer la donne.»

Pour Mme Melançon cette formule ne représente pas de risques accrus. Elle cite en exemple des pays comme la France et l’Allemagne, les librairies sont demeurées ouvertes ou ouvriront très bientôt. 

«Le milieu des arts et de la culture a besoin qu’on lui envoie un signal clair, et les librairies sont un maillon essentiel de la chaîne. Leur donner de l’oxygène, c’est montrer toute l’importance qu’ont les auteurs et, plus largement, les artistes dans notre vie », a concluMéganne Perry Mélançon.