Jeudi, 30 mai 2024

Arsenic : La Santé publique poursuit son travail à Rouyn-Noranda

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Le directeur de la santé publique du  CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue souhaitait faire le suivi de l’état d’avancement de l’étude de biosurveillance amorcée en octobre dernier auprès des résidents du quartier notre-dame à Rouyn-Noranda. Les résultats d’analyse de l’exposition à l’arsenic seront connus plus tard cet hiver. 

Lors de cette étude, la CISSS rappelle que 300 résidents ont été rencontrés. L’exposition a l’arsenic a été calculée à partir des ongles. La population témoin retenue pour comparer est celle d’Amos. 

Les résultats devraient être dévoilés à la fin mars et des rencontres se poursuivront ensuite avec l’ensemble des participants pour présenter les résultats et répondre aux questions.

Toujours dans le dossier de la Fonderie Horne, le directeur de la santé publique a également procédé à l’analyse des sols du périmètre urbain de Rouyn-Noranda. L’objectif est de calculer l’impact des panaches de fumée de la fonderie sur la qualité des sols au-delà du quartier Notre-Dame. Les résultats seront communiqués à la population au printemps.