Dimanche, 26 mai 2024

Bresaw apte à poursuivre les procédures

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Le juge de la Cour supérieure, Étienne Parent a rendu sa décision le 20 février au Palais de justice d’Amos dans le dossier de Justin Bresaw, accusé de triple meurtre. Bresaw est apte à poursuivre les procédures.

Le juge, Étienne Parent, a été clair : Justin Bresaw est apte à poursuivre les procédures judiciaires et à recevoir sa sentence dans le dossier ayant mené au meurtre de Jean-Guy Lavelle, Diane Duhaime et René Deschâtelets, en septembre 2012 à Amos. Pour le juge, la seule défense possible de M. Bresaw réfère à l’article 16 relatif à la non-responsabilité criminelle d’une personne souffrant de troubles mentaux. Bresaw a toutefois maintenant fois répété qu’il ne souffrait d’aucun trouble mental.

L’avocat qui le représente, Me Merlin Vogel, a demandé à se retirer du dossier. C’est la cour qui avait demandé à l’avocat de représenter, Justin Bresaw, pour cette étape du dossier. Pour Me Vogel, il n’a pu établir un lien de confiance suffisant pour faire son travail efficacement.

Le juge, Étienne Parent, a demandé à l’accusé de se trouver un nouvel avocat. Ce dernier a toutefois affirmé que ce serait difficile et que les avocats «avaient tendance à fuire son dossier.»  Bresaw a également réitéré croire que le système judiciaire était corrompu et qu’une conspiration était contre lui.

Justin Bresaw reviendra devant le juge le 2 avril prochain à Amos