Jeudi, 30 mai 2024

Canadian Malartic signe un pacte avec les Anicinapek

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

La mine Canadian Malartic (MCM) signe une entente avec les quatre communautés Anicinapek de la région soit celle d’Abitibiwinni, de Lac-Simon, de Long Point et de Kitcisakik. 

L’entente vise à augmenter la participation des communautés dans le projet en lien avec la formation, l’emploi et les occasions d’affaires ainsi qu’en matière de protection de l’environnement. 

On y prévoit des mesures pour accroître leur participation et ce, jusqu’en 2027. Des contributions financières seront également versées aux communautés afin de permettre leur développement durable et la réalisation de projets structurants dans les communautés.

«Les parties ont à cœur de faire vivre l’entente au quotidien afin d’atteindre les objectifs qu’elles se sont fixées, a-t-on ajouté par voie de communiqué. Un coordonnateur à la mise en œuvre de MCM ainsi qu’un coordonnateur des Premières Nations Anicinapek seront prochainement embauchés. Travaillant de concert, ces derniers seront, entre autres responsables de l’élaboration de stratégies et de l’implantation de divers volets de l’entente. Pour exécuter leurs mandats, ils seront accompagnés de différents comités composés de représentants de MCM et de membres nommés par les Premières Nations Anicinapek.»

Cette entente est la conclusion d’un processus qui s’est échelonné sur près de deux ans. Les parties se disent heureuses de collaborer et croient que le partenariat insufflera un vent de changement sur l’industrie minière et les Premières Nations Anicinapek de l’Abitibi-Témiscamingue.