Jeudi, 23 mai 2024

CISSSAT : Les RH répondent à la demande, mais cherchent toujours des gens

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Le Centre intégré de Santé et des Services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) a fait son bilan du recrutement spécial effectué pour répondre aux besoins reliés à la Covid-19. Pour la directrice des Ressources humaines des Affaires juridiques, Sylvie Latulippe, la réponse aux demandes de recrutement est très positive.

«Un événement comme celui-là met beaucoup de pression sur un service de ressources humaines, a affirmé d’entrée de jeu Mme Latulippe. Grâce à l’appel lancé par notre pdg et le courriel dédié et les efforts du ministère, on obtient quand même beaucoup de candidatures.»

Au total, un peu plus de 70 curriculum vitae ont été reçus et plusieurs ont déjà été embauchés tandis que d’autres sont en processus. «Jusqu’à maintenant, on répond bien à la demande, a poursuivi Mme Latulippe. On observe quelques besoins dans le secteur d’Amos et on veut surtout que tout le monde qui correspond au profil (soins infirmiers, préposés aux bénéficiaires…) viennent à nous pour que l’on puisse être prêt au moment où la demande va augmenter.»

Suivi des cas

Au Québec, on confirme maintenant 94 cas. Malheureusement, un premier décès est aussi confirmé soit celui d’une personne âgée de la région de Lanaudière.

Dans la région, on continue de mentionner qu’aucun cas de la Covid-19 n’est confirmé. Depuis le début, 165 tests de dépistage ont été effectués et la totalité s’est avérée négatif.

Au Québec, on effectue présentement 3000 tests par jour et ce nombre devrait passer à 5000 très bientôt. Le Premier ministre, François Legault, précise donc que le nombre de cas qui augmente est normal dans ce contexte. On demeure tout de même satisfait du contrôle de la vague.