Mercredi, 29 mai 2024

Covid-19 : 95 cas rétablis en Abitibi-Témiscamingue

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Les cas de Covid-19 augmentent de trois dans la région portant le total à 143 dont 95 sont désormais rétablis. La présidente-directrice générale, Caroline Roy, rappelle que plusieurs de ces personnes ont maintenant le droit de se déplacer dans les services essentiels et qu’ils ne sont plus contagieux.

La présidente-directrice générale lance donc un appel au civisme. «Comme vous pouvez constater, plusieurs personnes qui ont été infectées sont désormais rétablies, a affirmé Mme Caroline Roy. Ainsi, les mesures de confinement pour ces personnes sont levées et elles peuvent circuler pour s’approvisionner dans les commerces essentiels. Il faut donc être respectueux avec eux. Ils ne sont absolument plus contagieux.»

  • Personnes rétablies : 95 (80 à Rouyn-Noranda)
  • Personnes infectées (au total) : 143 (+3)
  • Décès : 2
  • Personnes hospitalisées : 3
  • Travailleurs du réseau infectés : 13

Conseils pour choisir une gardienne

La reprise graduelle des activités économiques amène les familles à devoir trouver des gardiens ou gardiennes pour leurs enfants. Le CISSS rendra donc disponible, via leur site web, une liste de consignes à respecter. Mme Roy a cité quelques exemples de règles à observer :

  • Faire appel aux proches le plus possible
  • Éviter les personnes vulnérables (70 ans et plus, malades chroniques…)
  • Limiter le nombre de gardiens (nnes) en contact avec l’enfant.
  • Limiter les contacts physiques
  • Désinfecter les surfaces, jouets

D’ailleurs, avec la reprise, Mme Roy rappelle l’importance de continuer d’observer les mesures de distanciation et d’hygiène. «Il se peut qu’on voit plus de cas apparaître en lien avec certains milieux de travail, a-t-elle affirmé. Nous sommes prêts à faire face à une augmentation de cas. On suit la situation selon la reprise des activités annoncées par la santé publique et pour être prêt à adapter les mesures.»

Situation nationale

Au niveau national, Le Premier ministre, François Legault, a parlé de la possibilité de d’ouvrir certaines régions. «On regarde la situation avec le Dr. Arruda, a-t-il déclaré. Ce qu’on voit, c’est que dans plusieurs régions, la situation se stabilise. Encore une fois, on ne parle pas de réouverture d’écoles. On va commencer par les entreprises.»

  • Personnes guéries : 3068
  • Cas confirmés :16 798  (+ 941)
  • Cas en Abitibi-Témiscamingue : 143 (+3)
  • Décès : 688 (+58)
  • Hospitalisées : 1076 (+58)
  • Soins intensifs : 207 (-2)

Crise dans les CHSLD

M. Legault a admis qu’il aurait souhaité voir venir la crise des ressources humaines dans les CHSLD. «Les derniers budgets ont confirmé des augmentations de budget dans les CHSLD, a-t-il expliqué. Malgré tout, malgré les postes affichés, plusieurs n’ont pas été comblés.»

Sa stratégie était d’attendre la fin des conventions collectives (le 31 mars dernier) pour négocier avec l’ensemble des syndicats par la suite. «

«Si c’était à refaire, il aurait fallu que j’augmente les salaires des préposés sans l’accord des syndicats », a-t-il déclaré.