Lundi, 27 mai 2024

La SQ recherche de potentielles victimes de René Richer de Normétal

Dernière mise à jour: • Publié:
Francois Munger
Francois Munger
MédiAT
Partager cet article

La Sûreté du Québec avait procédé à l’arrestation de René Richer, 39 ans, de Normétal le 5 décembre dernier pour des infractions de nature sexuelle. Ce dernier avait d’ailleurs comparu par téléphone sous divers chefs d’agression sexuelle et de contacts sexuels. Les événements qui lui sont reprochés remontent à septembre et octobre 2019

Le corps policier ayant des raisons de croire qu’il pourrait y avoir d’autres victimes, la SQ invite aujourd’hui toute personne qui aurait de l’information sur René Richer ou concernant ses agissements peut, en tout temps, la transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Selon un communiqué émis en fin de journée, le suspect se serait trouvé en situation de confiance auprès de ses jeunes victimes d’âge mineur, au moment des événements qui se seraient déroulés à Normétal

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée.