Vendredi, 24 mai 2024

Le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni s’entend avec Hecla Québec

Dernière mise à jour: • Publié:
Francois Munger
Francois Munger
MédiAT
Partager cet article

Le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni (CPNA) et Hecla Québec (Hecla) ont annoncé hier la signature d’une entente de coopération en lien avec la mine Casa Berardi au Nord de La Sarre. Cette entente vise l’exploration, la mise en valeur et l’exploitation des projets de la minière dans le secteur.

La signature entre le CPNA et Hecla a été faite lors d’une cérémonie privée à Amos pour souligner cette étape et la poursuite d’une relation durable et constructive entre les parties.  Une telle entente a pour but de développer et d’entretenir une relation à long terme entre les parties, de prévoir la participation réelle et significative aux projets de la mine Casa Berardi par le biais, entre autres, de programmes de formation, d’opportunités d’emplois et d’avancement, d’opportunités d’affaires et de mesures relatives à la protection de l’environnement.

« Ce fut un long processus pour en arriver à la signature de cette entente, qui sera bénéfique pour l’ensemble de notre communauté. La signature de celle-ci marque un nouveau départ et met la table pour des années de collaboration à venir. Cet accord nous assure des opportunités d’emplois et d’affaires et contribuera à la prospérité de notre communauté, dans le respect de nos valeurs traditionnelles. Aujourd’hui est un grand jour et je suis fière de ce que nous avons accompli tous 2 ensemble au bénéfice de nos membres et qui apportera une meilleure qualité de vie aux générations futures. », a mentionné Monik Kistabish, Cheffe de la Première Nation Abitibiwinni.

L’entente prévoit aussi que la communauté pourra financièrement bénéficier du succès à long terme des projets de la minière.

« Nous sommes très heureux d’avoir conclu cette entente, qui est acceptable pour l’ensemble des parties. Hecla est fier que ce partenariat soit fondé notamment sur la confiance mutuelle, la protection de l’environnement ainsi que le respect des Premières Nations et de leur mode de vie traditionnel. C’est un nouveau pas vers la continuation des projets de la mine Casa Berardi afin de pérenniser les opérations de la mine pour encore plusieurs années, ce qui occasionnera d’importantes retombées pour la Première Nation Abitibiwinni, ainsi que pour l’ensemble de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et pour tout le Québec. La collaboration avec les parties prenantes a toujours été une grande priorité pour Hecla et nous nous engageons à poursuivre sur cette même voie, de façon transparente », a déclaré Alain Grenier, vice-président des opérations d’Hecla Québec et directeur général de la mine Casa Berardi.