Jeudi, 23 mai 2024

Québec veut créer 508 places subventionnées en services de garde éducatifs en région

Dernière mise à jour: • Publié:
Francois Munger
Francois Munger
MédiAT
Partager cet article

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe a annoncé ce matin le lancement d’un appel de projets pour la créations de 4359 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance en province. Pour la région, l’objectif est fixé à 508 divisés entre les bureaux coordonnateurs de Rouyn-Noranda (168 places) et de la Vallée-de-l’Or (340 places).

« L’objectif de ce nouvel appel de projets est simple, mais évocateur : cibler où se trouvent les besoins réels. Notre gouvernement a élaboré un appel de projets qui vise précisément les régions avec les manques de places les plus criants. Les services de garde éducatifs à l’enfance contribuent non seulement au développement du plein potentiel de nos-tout-petits, mais permettent également aux parents de contribuer à l’économie québécoise. En cette période difficile pour l’économie du Québec, il est donc essentiel de développer ces places rapidement. Nous avons un réseau de la petite enfance d’une grande qualité, à l’avant-garde sur la scène mondiale. Il faut donc continuer de le développer, et c’est ce que nous faisons aujourd’hui. » mentionne Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais

En parallèle avec le déploiement de l’appel de projets, 130 places subventionnées sont présentement en développement sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue. Ces places avaient été précédemment octroyées dans d’autres appels de projets.

« Je me réjouis de l’annonce d’aujourd’hui concernant le lancement de l’appel de projets pour la création de nouvelles places subventionnées dans les services de garde. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les jeunes familles de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. La situation des places en garderie étant un enjeu important sur l’ensemble du territoire, je salue ces investissements dans le domaine de la petite enfance. Cette annonce répond non seulement à un important besoin, mais démontre aussi l’importance que votre gouvernement accorde à cet enjeu régional qui a des conséquences sur la vie des parents à la recherche d’une garderie pour leur enfant. »  ajoute Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est