Jeudi, 23 mai 2024

Reprise graduelle : Le CISSS s’y prépare

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

La région compte maintenant 115 cas rétablis et la présidente-directrice générale, Caroline Roy, indique que le CISSS se prépare à une reprise graduelle des activités dans les prochaines semaines.

«La région n’étant pas trop affectée, sauf Rouyn-Noranda, on s’attend à être visée par la reprise des activités dans le plan qui sera présenté la semaine prochaine, a-t-elle avoué. Rappelons tout de même que le retour pour les enfants ne sera pas obligatoire jusqu’à l’automne.»

À ce sujet la médecin spécialiste à la Santé publique, Dre Omobola Sobanjo, a indiqué que la reprise sera belle et bien graduelle et que la possibilité de revenir en arrière, si les choses ne vont pas dans le bon sens, n’est pas écartée. C’est le cas, entre autres, pour la réouverture des frontières.

«Avec la reprise, il se peut qu’il y ait plus de cas, mais il faut que ce soit graduel pour ne pas dépasser la capacité du réseau, a déclaré Mme Sobanjo. Même si on reprend le travail ou nos activités, il faut maintenir les mesures et respecter les consignes. Il y aura des changements par rapport à avant la crise.»

On rappelle que les mesures n’ont pas pour objectif d’éliminer le virus, mais plutôt de limiter la propagation. 

Les Fondations hospitalières s’impliquent

Les Fondations hospitalières de la région ont annoncé la mise en place de Fonds d’urgence Covid-19. Dans chacun des territoires de MRC, des sommes seront dédiées pour répondre aux besoins spécifiques des établissements de la santé, du personnel et des patients.

Plusieurs supermarchés IGA de la région supporteront les collectes locales en offrent à leurs clients d’offrir un petit don.

La Fonderie Horne a offert 50 000$ à la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda. Eldorado Gold a fait de même du côté de Val-d’Or avec un don de 20 000$.