Dimanche, 26 mai 2024

Un réseau de revente d’alcool du nord québécois démantelé

Dernière mise à jour: • Publié:
Mathieu Proulx
Mathieu Proulx
MédiAT
Partager cet article

Une série de perquisitions a été effectuée dans des communautés nordiques du Québec tôt ce matin. Le projet plutonium visait à démanteler un réseau de revente illégal d’alcool et de trafic de stupéfiants. 

L’opération Plutonium a été menée en collaboration avec la Sûreté du Québec et le Service de police Kativik dans 13 communautés du Nord-du-Québec. Plus de 80 membres des corps policiers ont participé à l’Opération.  

Sept résidences ont été perquisitionnées ainsi que cinq véhicules situés principalement dans la région de Montréal.

«L’enquête a été menée avec la collaboration de  Revenu Québec, la Société des alcools du Québec et Postes Canada, a-t-on expliqué par voie de communiqué. Cette enquête, initiée en 2019, tend à démontrer que les individus achetaient de l’alcool dans la région de Montréal pour ensuite la revendre à prix fort dans les 13 communautés de Kativik.» En plus de l’alcool, les individus faisaient du trafic de stupéfiants. Les boites étaient acheminées par courrier.

Entre 2016, et 2019, ce serait plus de 39 000 bouteilles qui ont été achetées pour une valeur de plus de 900 000$. La vodka était le principal produit revendu. Les bouteilles étaient vendues huit à douze fois leur prix normal.

L’opération Plutonium a été réalisée dans le cadre du programme d’Actions concertées pour contre les économies souterraines – volet alcool.