Dimanche, 26 mai 2024

Omicron : de nouvelles mesures sanitaires

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

À 13 heures cet après-midi, le gouvernement a déclaré de nouvelles mesures sanitaires par rapport à celles de jeudi dernier.

BILAN

Avec 4571 nouveaux cas, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie, la situation est « critique » selon Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux. On enregistre 3 nouveaux décès ainsi que 21 hospitalisations supplémentaires ces dernières 24 heures.

En Abitibi-Témiscamingue, depuis 48 heures, on observe 40 nouveaux cas ainsi que 5 hospitalisations, mais aucune aux soins intensifs. Cependant, 4 personnes de l’urgence d’Amos sont atteintes du virus. Le ministre Dubé a déclaré que la transmission communautaire est « fulgurante ».

DES MESURES PLUS SERRÉES

En conséquence, dès 17 heures ce soir, les consignes seront resserrées :

  • Fermeture de divers lieux publics : bars, tavernes, casinos, cinémas, salles de spectacles, gyms et spas.
  • Restaurants fermés entre 22 heures et 5 heures.
  • Sport à huis clos.
  • Télétravail obligatoire.
  • Écoles primaires, secondaires et Centres de formation professionnelle suspendus dès demain jusqu’au 10 janvier.
  • Primaire accessible jusqu’au congé pour la distribution de tests, la vaccination et le service de garde.
  • Annulation d’activités parascolaires.

Des services de garde d’urgence seront accessibles en janvier pour les domaines essentiels. De plus, on encourage les gens à diminuer les rassemblements. La limite de 10 personnes doublement vaccinées par résidence demeure néanmoins effective jusqu’à nouvel ordre. Le ministre précise que les gens devront juger par eux-mêmes des risques auxquels ils s’exposent.

LA VACCINATION
Le gouvernement réitère l’importance d’aller chercher une dose supplémentaire. En effet, avec le variant Omicron, le vaccin ne serait efficace qu’à 30% contre les hospitalisations, alors qu’on voit cette protection augmenter à 70% avec les trois doses.

La troisième dose est accessible depuis ce matin aux 65 ans et plus et sera disponible dès la semaine prochaine à partir de 60 ans.

DÉPISTAGE ET AUTOTESTS

Considérant la quantité limitée d’autotests et l’achalandage aux sites de dépistages, on se fait dépister seulement en cas de symptômes de la Covid-19.

Si un test maison s’avère positif, il faut s’isoler, contacter son entourage et prendre un rendez-vous dans un centre de dépistage afin de confirmer le résultat.

Plus de 6 millions de tests à faire soi-même ont été distribués, dont 4 millions en pharmacie. Les gens peuvent donc aller en chercher gratuitement pour un maximum de 5 par mois. Une certaine quantité est conservée pour les personnes vulnérables et le personnel de la santé.

Cet après-midi, un guide sur le dépistage et les autotests sera rendu accessible.

DÉLESTAGE
Davantage d’informations sur les projections des prochains jours seront disponible en soirée. On craint de devoir augmenter le délestage dans le réseau de la santé, notamment à cause de l’absence de 4000 employés.

Cependant, en ayant davantage de volontaires avec Je contribue, on diminuera le nombre de services touchés. Cette plateforme Web vise à trouver du personnel pour vacciner la population : 3000 personnes se sont proposées jusqu’à maintenant.

« C’est dur pour le moral, mais ce n’est pas le temps de se décourager. On est à la guerre. » conclut Christian Dubé.