Jeudi, 23 mai 2024

Amos : les capsules Nespresso désormais recyclées à l’écocentre

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

Les citoyens d’Amos seront heureux d’apprendre que leurs capsules Nespresso n’iront plus à la poubelle.

En effet, ils pourront désormais les apporter à l’écocentre afin qu’elles soient recyclées. Ces dernières doivent être mises dans un sac pour faciliter le tri.

Le nouveau programme, initié par la Ville d’Amos, est une demande directe des citoyens. Madame Isabelle Dufresne, coordonnatrice en environnement, explique :

« J’avais beaucoup d’appels de citoyens depuis 2019-2020 environ. J’ai donc entrepris des démarches pour contacter Nespresso. Ça n’a vraiment pas été facile : ils ne retournaient pas mes appels. J’ai dû passer par une connaissance et ça a pris vraiment plusieurs mois avant qu’on puisse s’entendre à ce sujet-là. On a réussi à parler à la bonne personne à la récupération pour Québec et à leur expliquer pourquoi qu’on voulait être un point de dépôt. »

En effet, différentes méthodes existent déjà pour participer au programme de recyclage. Cependant, elles sont difficilement accessibles en région. Pouvoir envoyer les capsules directement d’Amos vers le centre de Terracycle, qui s’occupe du programme au Québec, était donc une priorité. En effet, le bac de recyclage n’était pas une option.

« Je sais qu’il y a beaucoup de monde en ce moment qui mettent les capsules dans le bac bleu sans réaliser que c’est écrasé. C’est pour ça qu’on souhaitait devenir un point de dépôt » précise madame Dufresne.

C’est ainsi après des mois d’efforts que le programme est lancé sous le thème « Nespresso s’engage au Québec, un café à la fois! ».

Les citoyens souhaitant recycler leurs capsules Nespresso peuvent dès aujourd’hui envoyer les capsules directement à l’écocentre.

« Si les gens ne veulent pas se déplacer pour un petit sac, ils peuvent le conserver pour en avoir plusieurs. Ils arrivent, viennent les porter en précisant que c’est des capsules Nespresso. Puis, l’opérateur qui est sur place va les mettre dans une boite qui est dédiée à cela » explique madame Dufresne.

Ils peuvent aussi mettre le marc de café au compost et l’aluminium au recyclage en s’assurant de rassembler les couvercles ensemble, souligne toutefois la coordonnatrice en environnement.

Elle ajoute que la Ville d’Amos met un point d’honneur à respecter les demandes des citoyens :

« Pour nous, c’est juste de mettre une branche de plus à notre arbre de recyclage. Ce n’est pas quelque chose qui est compliqué et ça nous fait vraiment plaisir de devenir un point de dépôt. […] Les citoyens, on essaye de les aider le plus qu’on peut. »