Jeudi, 30 mai 2024

Ceux qui refusent de se faire vacciner devront payer une contribution santé

Dernière mise à jour: • Publié:
Francois Munger
Francois Munger
MédiAT
Partager cet article

François Legault a profité de son point de presse de mardi pour annoncer que des discussions étaient en cours au gouvernement du Québec pour la mise en place d’une contribution santé pour les adultes qui refusent de se faire vacciner.

Il s’est dit conscient de la grogne qui monte parmi la population envers ceux qui refusent de recevoir les doses des vaccins. Alors qu’environ 10% de la population de la province n’est pas adéquatement protégée, les non-vaccinés représentent 50% des lits d’hospitalisation dans les soins intensifs.

François Legault exprime vouloir demander une contribution significative, sans toutefois préciser de montant.

Un directeur par intérim à la Santé Publique

François Legault a d’entrée de jeu remercié le Dr Horacio Arruda pour toute son implication dans les derniers mois, se disant touché par le départ. Le premier ministe a également avoué qu’un peu de changement après 22 mois de pandémie pourrait avoir certains avantages.

C’est le Dr Luc Boileau qui assurera l’intérim à la direction de la Santé Publique. Ce dernier œuvrait jusqu’à hier à titre de président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (l’INESSS), où il avait été nommé en 2015 officiellement après en avoir assuré l’intérim. Il a également œuvré à titre de pdg à l’Institut national de santé publique du Québec de 2008 à 2015.