Dimanche, 26 mai 2024

Fondation hospitalière d’Amos : pour des services éco-responsables

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

Le département d’anesthésie est maintenant plus éco-responsable grâce à des investissements dans des appareils réutilisables.

En effet, la Fondation hospitalière d’Amos a acheté des bacs de chaux sodée, des appareils essentiels en anesthésie. Ces derniers continent de la chaux, un mélange de substances chimiques servant à retirer le CO2 dans le circuit ventilatoire lorsque le patient respire. Autrement dit, l’appareil permet d’éviter au patient de s’intoxiquer au CO2.

Les anciens bacs de chaux sodée étaient jetables, tandis que les nouveaux peuvent être réutilisés sans limite. La Fondation hospitalière se dit très fière de cet investissement, qui évite de jeter du plastique à chaque utilisation.

L’organisation en a profité pour fournir une nouvelle lame C-MAC au département d’anesthésie, un accessoire essentiel du vidéo-laryngoscope. Cette lame sert à insérer un tube endotrachéral à travers les cordes vocales du patient.

Autrement dit, un tube flexible est glissé à travers les cordes vocales de ce dernier, soit en passant par la bouche, soit en passant par le nez. Il est possible de voir la procédure en direct via un écran installé près du patient. Le patient intubé peut ainsi respirer, par exemple lors d’une chirurgie sous anesthésie générale.

La Fondation hospitalière d’Amos tient à remercier ses donateurs, sans qui ces investissements ne seraient pas possibles :

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les donateurs qui ont permis ces acquisitions qui améliorent grandement les soins de santé offerts à l’hôpital d’Amos, et ce, au bénéfice de toute la population de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.