Lundi, 27 mai 2024

La Croix-Rouge soutient les personnes privées de foyer à Sainte-Germaine-de-Boulé

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

La Croix-Rouge canadienne apporte du soutien aux familles qui ont perdu leur logement dans un incendie survenu dans la nuit du jeudi au vendredi à Sainte-Germaine-de-Boulé.

Il a été déclaré dans un HLM (habitation à loyer modique) de 11 logements vers 23h15. 11 personnes ont été évacuées en plus des résidences avoisinantes. Les personnes ont été relocalisées au centre récréatif avant d’aller dans des hôtels de La Sarre et chez des amis.

Aucun blessé n’a été déploré, mais la Sureté du Québec (SQ) enquête sur l’origine de l’incendie.

La Croix-Rouge rencontrera les familles sinistrées afin d’évaluer leurs besoins.

Selon la Croix-Rouge section Québec, de l’aide est normalement offerte pour 72 heures après un incendie :

« On intervient de 3 à 4 fois par jour, ce qui fait environ 1200 fois par année. L’aide est toujours sensiblement la même selon l’évaluation des besoins. Donc, on parle d’hébergement pour 72 heures et ensuite, ça va être de voir si c’est le cas dans ce cas-ci parce que des fois, les gens ont des assurances ou vont vivre chez de la famille : ce n’est pas tout le monde qui désire nous rencontrer. Nous apportons aussi de l’aide vestimentaire et de l’aide alimentaire. »

Une campagne de financement  pourrait avoir lieu dans les prochains jours pour venir en aide aux personnes ayant perdu leur domicile.