Vendredi, 24 mai 2024

La Maison de la famille de Senneterre dépasse largement l’objectif de sa campagne de financement

Dernière mise à jour: • Publié:
Christian Péloquin
Christian Péloquin
MédiAT
Partager cet article

Depuis le début de l’année de 2022, la Maison de la famille de Senneterre qui a été gravement touché par la pandémie côté financier a su se remettre sur pied en lançant une campagne de financement. C’était une première pour l’organisme qui a pour but de soutenir les parents et leurs enfants, tout en améliorant les conditions de vie de ceux-ci ainsi que leur environnement.

Pendant deux ans, les activités de financement étaient sur pause, mais les besoins étaient très importants. Ainsi, l’idée d’une campagne de financement qui avait pour objectif d’atteindre 10 000$ a fait son chemin. Non seulement ce fut une réussite, mais le 15 décembre dernier, l’organisme a annoncé avoir reçu un montant de 32 572,32$. Montant qui frôle les 33 000$ à la suite d’un don qui s’est ajouté pendant le dévoilement.

« Je suis très heureuse et très émue. C’est grâce à nos partenaires que nous allons pouvoir continuer à donner des services de qualité aux familles et aux ainés. Sérieusement, je ne m’attendais pas à recevoir autant. Merci ! Merci ! Merci ! » Mentionne avec émotion Karine Alain, directrice générale de l’organisme.

Madame Alain tenait à remercier ses donateurs et particulièrement les pompiers de Senneterre qui avec la vente de leur calendrier ont amassé 7 500$ pour la Maison de la famille, ce qui a été un énorme coup d’envoi. Il y a aussi Rona Allaire qui a fait la donation d’un montant de 1 132,50$ dans le cadre de leur campagne « Les héros ». Il ne faut pas oublier La Foire du Camionneur de Barraute qui a fait un don de 8 000$.

Pour Olivier Allaire du groupe Allaire, « La Maison de la famille c’est un organisme qui aide tout le monde sans même regarder la classe sociale, le statut des personnes, l’âge ou le genre. Les valeurs offertes nous tiennent à cœur, car ils ont des services pour tous. Il n’y a aucun jugement, et l’équipe en place est à l’écoute des besoins de la population. C’est un service essentiel qui a aidé bien des familles, dont la mienne. Ils nous ont soutenus dans mon cheminement en tant que parents qui ont des horaires irréguliers. Les services ont eu un impact positif sur nos vies et je les en remercie du fond du cœur ». Monsieur Allaire a précisé également que « la Maison de la Famille est en poste depuis plus de vingt ans et leur présence dans notre communauté est très importante ».

La présidente du conseil d’administration de l’organisme, Édith Bourbeau n’a que de beaux mots pour parler de l’équipe en place. « Un gros merci aux employés qui travaillent dur et au conseil d’administration. Ensemble, c’est vraiment agréable de travailler un peu comme une famille qui travaille pour des familles ».

Nombreux sont les commerces, membres de la population et entreprises de Senneterre qui soutiennent la vision de la Maison de la famille de Senneterre et ce n’est pas peu dire quand on voit l’objectif dépassé et même triplé. Il y a de nombreux donateurs, mais aussi ceux qu’on appelle les partenaires famille qui soutiennent l’organisme en s’engageant pour cinq ans de donation avec un minimum de 2000.00$ par année pour les cinq prochaines années. Il s’agit d’AB Sports, de Rona Allaire et de la pharmacie Proxim. C’est Nathalie Beaudet qui était venue représenter la pharmacie. Il est important de souligner les paroles du propriétaire, Issa Diarra qui ne pouvait être sur place, mais que madame Beaudet a répété en son nom. « Entraide ! C’est le mot important. La Maison de la famille c’est notre clientèle et nos employés. Nous sommes tous reliés. Donc, leur venir en aide c’est de s’aider soi-même ».

Un gros bravo à la Maison de la famille de Senneterre. Bravo pour le travail accompli malgré les lourdeurs administratives. Chose certaine, avec l’inflation et l’augmentation des prix à la consommation, la population a de la chance de vous avoir. Merci aux donateurs que je n’ai pas nommés, mais qui sont très appréciés.