Mercredi, 29 mai 2024

Le Cégep émet ses priorités durant la campagne électorale

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue émet aux candidats des différents partis politiques ses priorités en matière d’éducation collégiale. Il priorise notamment le recrutement d’étudiants, l’accès au logement et la santé mentale.

L’établissement considère que les décisions en éducation doivent prioriser les cégeps en région, notamment en ce qui a trait à l’augmentation de l’offre de nouveaux programmes scolaires et de l’aide financière visant à attirer des étudiants.

Les étudiants internationaux sont une priorité pour le Cégep, mais que le retard dans la délivrance de permis d’études et d’autres obstacles administratifs freinent le recrutement à l’international. L’organisation collégiale considère que les deux paliers de gouvernement doivent être arrimés en matière d’éducation pour faciliter la délivrance de documents liés à l’immigration.

Le directeur général du Cégep, monsieur Sylvain Blais, explique :

« L’expérience des dernières années nous a démontré qu’en priorisant le recrutement à l’international, une fois diplômé(e)s, plusieurs trouvent un emploi en région et s’investissent dans leur milieu, faisant en sorte qu’ils s’établissent de façon permanente dans notre belle région et contribuent à sa vitalité. »

Il en profite pour dénoncer le programme de 80 millions de $ annoncé en mai dernier par le ministre Boulet et ayant pour objectif de favoriser l’attraction et la rétention d’étudiants internationaux. En effet, au moment d’écrire ces lignes le 9 septembre, les informations sur le programme n’ont toujours pas été fournies en entier au Cégep, alors que les missions à l’étranger sont en fin septembre.

L’organisation s’inquiète aussi du manque de logement en région : cette crise a un impact important sur l’attraction et le maintien d’étudiants au collégial. L’organisation encourage les partis à proposer des projets innovants et concrets pour faciliter la construction de nouveaux logements abordables et décents.

Le Cégep invite les partis à prendre en considération les enjeux régionaux entourant l’établissement collégial. Les problèmes de santé mentale, qui ne peuvent pas toujours être traités par les intervenants du Cégep, sont une des inquiétudes de l’organisation.