Jeudi, 23 mai 2024

Les promesses électorales du Parti Libéral du Québec

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

Le Parti Libéral du Québec (PLQ) a fait diverses promesses au cours de la présente campagne électorale, notamment en lien avec les régions, la santé et la pénurie de main-d’œuvre.

Région

Le PLQ s’engage à redonner du pouvoir et de l’argent aux régions en créant une Charte des régions. Celle-ci permettrait de créer un Secrétariat pour chaque région dirigé par un sous-ministre. Le PLQ augmenterait également l’imputabilité des ministres régionaux. Il imposerait aussi un prix maximal sur les billets d’avions régionaux. Le PLQ a l’intention de moderniser Accès Logis pour permettre des projets régionaux de logements étudiants, de résidences privées pour aînés et de logements pour itinérants.

Le PLQ veut également prioriser la sécurisation de la route 117 en l’entretenant mieux et en améliorant la fluidité par des voies de contournement, de dépassement et des doubles voies. Le PLQ souhaite également accélérer la construction d’une halte routière dans la réserve faunique La Vérendrye.

Le parti veut aussi revoir la proportion de redevances pour l’exploitation des ressources naturelles versées aux milieux locaux afin qu’ils obtiennent une plus juste part des montants. En effet, ils veulent doubler les montants auxquels ont droit les municipalités impactées par l’exploitation de ressources naturelles, comme Malartic avec la mine à ciel ouvert.

Santé et pénurie de main-d’oeuvre

Le PLQ suggère aussi de redonner le pouvoir décisionnel aux établissements de santé et d’augmenter le financement pour les soins à domicile. Il compte aussi restaurer les infrastructures existantes.

Le PLQ compte, de plus, offrir une prime pour encourager le personnel soignant à venir travailler en région. Il souhaite aussi compenser la pénurie de main-d’œuvre en s’assurant d’attirer 50% des immigrants dans les régions. Pour ce faire, ils rembourseraient les frais excédentaires des étudiants internationaux. Le PLQ veut aussi  »régionaliser » les permis des travailleurs temporaires.

Le parti a l’intention d’encourager les aînés à retourner sur le marché du travail en permettant aux personnes de 60 ans et plus de ne pas payer d’impôt sur les premiers 50 000$ gagnés. Ils payeraient également 15% moins que le reste de la population pour un salaire de 50 000$ à 80 000$.

Un article pour chaque parti politique

Cette semaine, un article sera écrit pour chacun des 5 grands partis politiques présents en région, par ordre alphabétique.