Mardi, 21 mai 2024

Promesses électorales de la Coalition Avenir Québec

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

La Coalition Avenir Québec (CAQ) a fait diverses promesses au cours de la présente campagne électorale en lien avec l’environnement, la santé ainsi que l’économie et la technologie.

Environnement

La CAQ offrirait un accès à la nature pour tous à Rouyn-Noranda Témiscamingue. Elle a notamment annoncé 150M$ pour l’aménagement d’espaces verts, de berges et de plages à travers le Québec. Daniel Bernard, candidat de la CAQ dans Rouyn-Noranda Témisamingue, s’engage à soutenir les villes et les municipalités dans ce type d’aménagements.

L’organisation politique s’engage également à augmenter le nombre et la superficie des aires protégées grâce à un investissement de 75M$. La Forêt récréative de Val-d’Or, le Mont Bell de Senneterre et le Sentier de la nature de Rivière-Héva seraient protégés par un statut particulier.

La CAQ compte aussi augmenter les redevances sur l’eau afin de créer un Fonds Bleu de 650M$ visant à préserver les berges en les nettoyant et en luttant contre les plantes aquatiques envahissantes.

Santé

La CAQ compte décentraliser les pouvoirs en santé grâce à la création de l’agence Santé Québec. La CAQ veut aussi s’attaquer à la pénurie de main-d’oeuvre dans le réseau en investissant 400M$, ce qui permettrait selon eux de former et de recruter 660 médecins et 5000 professionnels de la santé.

La formation politique veut aussi donner davantage d’autonomie et de pouvoirs aux professionnels. La CAQ compte également créer la plateforme Votre Santé pour faciliter l’accès en ligne à un rendez-vous médical. La CAQ veut aussi faciliter l’accès aux soins à domicile avec un investissement de 900M$.

Économie et technologie

La couverture cellulaire serait aussi complétée d’ici 2026 à travers le Québec et la majorité du réseau cellulaire serait converti à la technologie 5G d’ici 2030. La fibre optique serait par ailleurs déployée partout au Québec. Cela représenterait environ 7,8G$.

La CAQ souhaite également former 30 000 professionnels dans les secteurs importants de l’économie. Il souhaite aussi moderniser la formation professionnelle, ce qui représenterait un total de 348M$. Des programmes courts seraient également accompagnés de bourses de 2000$ dans 9 secteurs névralgiques de l’économie. La CAQ appuyerait aussi les personnes en réinsertion à l’emploi souhaitant intégrer une formation courte via le programme de soutien au revenu.

Un article pour chaque parti politique

Cette semaine, un article sera écrit pour chacun des 5 grands partis politiques présents en région, par ordre alphabétique.