Jeudi, 30 mai 2024

Retrait de candidature de la finale des Jeux du Québec à Amos

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

La Ville d’Amos ne s’engagera pas financièrement dans le dossier

Dans le cadre de ses travaux, le comité de mise en candidature Amos-MRC d’Abitibi a décidé de recommander aux deux instances municipales de ne pas poursuivre leurs démarches pour l’obtention de la 60e Finale des Jeux du Québec – Hiver 2026.

En août dernier, le comité avait envoyé à SportQuébec toutes les planification et identification des lieux, de compétition, d’alimentation ainsi que les avis techniques, afin de passer la première étape de candidature.

Lors de la deuxième étape, SportQuébec évalue si les milieux candidats ont les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à l’organisation de la Finale. Il est demandé aux milieux candidats de présenter les engagements de partenaires-clés ainsi qu’un cadre financier préliminaire.

À ce stade, les maires et mairesses de la MRC d’Abitibi avaient décidé d’injecter 500 000$ à condition que les jeux viennent sur le territoire. Cependant, le maire de la Ville d’Amos, Sébastien D’Astous a décidé de ne pas investir l’autre 500 000$ pour plusieurs raisons selon l’entrevue téléphonique effectuée aujourd’hui :

« C’est sûr que je suis extrêmement déçu. C’est un dossier qu’on portait avec vigueur. On avait vraiment la volonté de réussir à avoir les jeux du Québec pour l’hiver 2026, mais avec les contraintes budgétaires, l’insécurité qu’on vit présentement avec les taux d’inflation, nous devions prendre une décision qui était responsable. Vous savez, on est présentement en train d’élaborer le budget pour l’année 2023 pour la ville d’Amos. Nous ne désirons pas ajouter une pression financière au budget actuel de la Ville, et ainsi qu’à nos citoyens. Il était donc préférable qu’on se retire. » explique Sébastien D’Astous, maire d’Amos.

Un défi de financement de taille

Selon les calculs du comité, c’est un budget opérationnel de 2.5M$ que la MRC d’Abitibi et la ville d’Amos devaient fournir pour l’organisation de la Finale des Jeux du Québec. « Nous craignons également le dépassement des coûts, quand on regarde entre autres Rivière-du-Loup et Laval. » mentionne le maire d’Amos, Sébastien D’Astous.

Comité de sélection déçu de la réponse du maire d’Amos

« D’abord, le budget opérationnel total de 7.3M$ pour l’organisation de cet événement avait été identifié clairement lors d’un dîner avec SportQuébec l’été dernier. » mentionne le maire de Landrienne Guy Baril.

« Il nous restait à trouver 1.5M$ provenant des commandites, partenariats, associations avec les milieux privés. Il y aurait eu des belles retombées économiques, touristiques et culturelles avec ces jeux. SportQuébec nous avait mentionné un plan économique avec des retombées de près de 12M$. Et à ça s’ajoutait aussi un 5M$ qui était supplémentaire pour des infrastructures sportives où récréatives qui nous permettaient de mettre à jour nos équipements et différents sites de compétition. » poursuit Guy Baril, maire de Landrienne et président du comité de mise en candidature.

Le comité respecte la décision du maire d’Amos de ne pas poursuivre le projet, mais la MRC d’Abitibi ne peut pas s’avancer sans les infrastructures et l’ensemble de la ville d’Amos.