Jeudi, 23 mai 2024

Un 27 novembre assez chargé pour les policiers de Rouyn-Noranda

Dernière mise à jour: • Publié:
Christian Péloquin
Christian Péloquin
MédiAT
Partager cet article

Ce qui devait être un dimanche banal, il en était tout autre pour les policiers de Rouyn-Noranda qui dès le début de la nuit du 27 novembre ont été mis à l’épreuve. Ils ont d’abord intercepté deux véhicules dans le centre-ville de Rouyn-Noranda. Les deux conducteurs ont été arrêtés pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par alcool. Une fois au poste, ceux-ci ont démontré des taux d’alcool au-dessus de la limite permise par la loi après avoir été soumis à l’éthylomètre. Ils ont été libérés et des accusations pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par alcool pourraient être déposées contre eux.

Les policiers se sont rendus sur une sortie de route sur le boulevard Témiscamingue, un peu avant Cloutier dans les alentours de 5h00 du matin. Sur les lieux, les policiers ont procédé à l’arrestation de la conductrice pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par alcool. Au poste, elle s’est soumise à l’éthylomètre. Les résultats ont présenté des taux d’alcool près du triple de la limite permise par la loi. La suspecte, une femme âgée de 23 ans, de Rouyn-Noranda a été libérée et des accusations reliées à la conduite avec les capacités affaiblies par alcool pourraient être déposées contre elle.

Finalement, il était près de 21h00 quand les policiers ont reçu un appel pour se rendre sur la rue Gagné, toujours à Rouyn-Noranda. À la suite à une chute d’un véhicule tout-terrain deux personnes qui ont subi des blessures.  Selon les informations obtenues, les deux personnes circulaient en véhicule tout-terrain lorsqu’un bris est survenu, ce qui a eu comme effet que les occupants ont été éjectés. Ils ont été transportés au centre hospitalier pour y faire soigner des blessures, mais l’on ne craint pas pour leur vie.

Toutefois, le conducteur, un homme âgé de 22 ans a été arrêté pour avoir conduit avec les capacités affaiblies. Il a refusé de se soumettre à l’éthylomètre. Il a donc été libéré et des accusations pour avoir conduit avec les capacités affaiblies ayant causé des lésions ainsi que pour avoir refusé de fournir un échantillon d’haleine pourraient être déposées contre lui.

La capacité de conduite affaiblie par l’alcool et/ou la drogue demeure l’une des causes principales de collisions mortelles au Québec.

Avec le temps des fêtes qui arrive à grands pas, les soirées festives vont être plus nombreuses donc, nous recommandons aux gens de prévoir leur retour. Ce qui signifie qu’avant de quitter pour un souper ou une soirée prévoyez déjà de quelle façon vous aller revenir à la maison. Il y a plusieurs solutions de rechange existantes comme d’avoir recours à un conducteur désigné, un taxi, nez rouge ou l’hospitalité d’un proche. L’important est que vous ne vous laissiez pas surprendre si finalement vous consommez plus que vous aviez prévu au départ.