Mardi, 21 mai 2024

Val-d’Or : 390 000$ pour le Centre d’amitié autochtone

Dernière mise à jour: • Publié:
Lydia Blouin
Lydia Blouin
MédiAT
Partager cet article

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or rajoute une corde à son arc grâce à une subvention de 390 000$ sur 2 ans visant à lutter contre la violence sous toutes ses formes.

Le montant provient du Secrétariat à la condition féminine du gouvernement du Québec. Il permet de mettre en place le programme Wabigoni, qui signifie fleur.

En effet, les femmes autochtones auront accès à des rencontres de groupes permettant de créer des liens significatifs avec d’autres femmes et des intervenants, par exemple en faisant de l’artisanat. Cela permet d’ouvrir la discussion sur les enjeux de la violence et de mettre en place un filet de sécurité, selon Édith Cloutier, directrice générale de l’organisme :

« Créer des filets de sécurité, c’est d’avoir des références, de tisser des liens avec des gens pour avoir suffisemment confiance que, quand ça va bien, ces liens-là sont solides, mais que quand ça va mal ou on vit une crise, on a ce réseau-là, cette capacité-là d’aller vers des organismes, vers des gens, vers des intervenants, mais vers des personnes de confiance. […] Ça peut même sauver des vies. »

Madame Cloutier souligne que les services pour les Autochtones sont déjà là grâce au Centre d’amitié autochtone, mais que la subvention du gouvernement permet de renforcer des projets déjà en place en permettant de payer les employés, du matériel, le transport ou la garderie par exemple.

Les hommes autochtones ont notamment déjà accès à des ateliers sécurisant culturellement, c’est-à-dire qui prennent en compte les réalités autochtones. Ils peuvent ainsi faire des sorties en nature de groupe ou des activités culturelles, entre autres.

L’organisme offre non seulement des services pour les Autochtones, mais travaille également à la réconciliation entre les Premières Nations et les Québécois.

C’est le cas notamment avec la Semaine d’actions contre le racisme de Val-d’Or, dont la 22e édition se tient cette semaine. Une série d’actions sont mises en places par diverses organisations pour lutter contre le racisme, dont une marche qui se tiendra jeudi le 24 mars 2022 à 13h et qui partira du stationnement de l’organisme.