Dimanche, 26 mai 2024

Arrestation du chef d’un réseau de trafiquants

Dernière mise à jour: • Publié:
Rosalie Roy Boucher
Rosalie Roy Boucher
MédiAT
Partager cet article

À la suite des nombreuses perquisitions et arrestations survenus hier dans les secteurs de Val-d’Or, Rouyn-Noranda, Amos, Montréal et Longueuil, les enquêteurs de la division des enquêtes sur les crimes majeurs de l’Abitibi-Témiscamingue assistés du Service de police de Montréal et du Service de police de Longueuil confirment l’arrestation de François Heng, 41 ans, de Montréal.

L’homme, à la tête d’un réseau criminalisé en provenance de Montréal qui tentait de s’implanter en Abitibi-Témiscamingue, est comparu hier en fin de journée au palais de justice de Val-d’Or. Il est accusé de possession de stupéfiants et de complot en vue d’en faire le trafic.

Un total d’onze lieux et six véhicules ont été perquisitionnés et douze arrestations ont eu lieu. Michael Lalancette Tanguay, 39 ans, Manon Morin, 34 ans, Jeff Bérubé-Dessureault, 33 ans, Tommy Diotte, 37 ans, Jason Matthew Dupuis, 36 ans, tous de Val-d’Or, Marc-André Marois, 35 ans de Longueuil et Denis Coulombe, 62 ans d’Amos ont été arrêtés pour possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic. Kamron Joseph Magloire, 19 ans de Montréal, Jeff Bérubé-Dessureault ont quant à eux été appréhendés pour possession d’armes prohibées. Brandon Kinsley Acelin, 28 ans de Montréal et Marc-André Marois ont été arrêtés pour bris de conditions et Emmanuel Bouchard-Savard 25 ans de Val-d’Or pour conduite avec facultés affaiblies.

Emmanuel Bouchard-Savard a été libéré suite à sa comparution, les autres sont demeurés détenus.

Les perquisitions ont permis de saisir entre autres plus de 70 000 comprimés de méthamphétamine, 800 grammes de méthamphétamine en poudre, 2000 grammes de cocaïne, 1000 comprimés d’ecstasy, plusieurs armes prohibées et plus de 60 000$ en argent.

« La stratégie CENTAURE a pour mandat d’assurer une pression constante sur le crime organisé et ainsi lutter activement contre la violence armée au Québec. CENTAURE permet à tous les corps policiers partenaires de maximiser leurs efforts au niveau national, régional et local ciblant à la fois l’approvisionnement, l’importation, la distribution et la possession illégale d’armes à feu. » indique la Sûreté du Québec via son communiqué de presse.

Elle rappelle également que toute personne possédant de l’information en lien avec la possession, le trafic ou l’utilisation d’armes à feu peut communiquer avec la ligne d’information CENTAURE au 1-833-888-ARME (2763).