Mardi, 21 mai 2024

Défilé de mode africaine à Amos : des créations originales et colorées à l’honneur

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Hier avait lieu la deuxième édition du défilé de mode africaine organisé par Africulture Production. Trois créatrices africaines de l’Abitibi ont dévoilé leur collection de vêtements et d’accessoires mettant en valeur la richesse et la diversité culturelle de l’Afrique.

Parmi ces trois créatrices figurait Afrotibi Fashion, qui a présenté des créations de vêtements et d’accessoires tels que des chapeaux et des bijoux fabriqués à partir de tissus comme le pagne et le wax, qui sont exclusivement camerounais.

Lorsque la créatrice Mauricette J. Aymele a immigré en Abitibi, personne ne savait comment ajuster ses vêtements, car ils n’étaient pas familiers avec les vêtements africains. Elle a commencé à créer des bijoux et d’autres accessoires en recyclant des bouteilles en plastique, puis a commencé à rafraîchir ses vêtements commerciaux avec des tissus pagne et wax, ajoutant ainsi sa touche afritude, qui signifie l’attitude africaine colorée.

Infinity Mode, une autre créatrice, a utilisé des couleurs vives telles que le bleu océan, le vert palmier et l’orange brûlé pour sa collection de vêtements et d’accessoires où le tissu koko dunda est à l’honneur. En plus de créer des pièces magnifiques, Amina Nadeau encourage également les personnes démunies de son pays d’origine, le Burkina Faso, en achetant leurs créations pour les présenter en Abitibi.

Le défilé de mode mettait à l’honneur les familles, avec des femmes, des hommes et des enfants qui ont défilé sur scène avec les créations des couturières, ainsi que les bijoux de la créatrice Claudine Dongo de Les Créas d’Clau, qui utilise différents matériaux, notamment le bois, pour ses créations.

Plusieurs personnalités du monde de la mode ont également défilé sur scène, notamment Ms Canada, Valérie Roy et Miss Scolarship Ambassador, Carolanne Tellier. En outre, un nouvel auteur-compositeur-interprète émergeant de Rouyn-Noranda, Juan Ortega, a présenté quelques chansons avec son style fusion mélangeant différents styles tels que le rap et le latin en espagnol.

Malheureusement, peu de gens de l’Abitibi ont assisté à l’événement malgré la présence de nombreuses familles africaines venues soutenir les créatrices. Les organisateurs étaient déçus de ne pas avoir pu partager davantage leur culture africaine avec les habitants d’Amos.