Dimanche, 26 mai 2024

Limitation de la hausse des tarifs Hydro-Québec pour les consommateurs et les entreprises

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

La vidéo ci-dessous traite du projet de loi numéro 2 qui concerne la hausse des tarifs d’Hydro-Québec pour les entreprises. Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du centre Abitibi, monsieur Claude Balleux, a été interviewé sur le sujet. Le projet de loi en question évalue périodiquement la hausse des tarifs d’électricité au Québec.

Actuellement, la proposition dans le projet de loi est de limiter la hausse des tarifs résidentiels à 3% en raison de la hausse de la vie et de l’inflation. Cependant, la Chambre de commerce souhaite que cette limite s’applique également aux entreprises. En l’absence de limite, les entreprises seraient sujettes à la hausse de l’inflation, qui tourne autour de 6,5%.

La Chambre de commerce craint que la hausse de coûts d’électricité soit à la hauteur de l’inflation pour les entreprises, ce qui serait peu favorable, étant donné que les entreprises doivent déjà faire face à d’autres hausses de coûts en raison de l’inflation et de la pénurie de main-d’œuvre. Si la hausse des tarifs pour les entreprises était importante, le consommateur final paierait la note en bout de ligne.

En conclusion, la Chambre de commerce est favorable à la limite de 3% pour les tarifs résidentiels, mais souhaite que cette limite s’applique également aux entreprises. Il est important de trouver un juste équilibre entre la hausse des tarifs pour les entreprises et la protection des consommateurs.

Pour regarder la vidéo, c’est ici.