Jeudi, 23 mai 2024

La Ville d’Amos en ébullition face au MTQ : Elle réclame une enquête du coroner suite au décès d’un piéton

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

La Ville d’Amos est en ébullition depuis qu’un piéton a été mortellement heurté sur la 6e Rue Ouest, à la hauteur de l’avenue Thibault, le 16 mars dernier.

Malheureusement, il s’agit du deuxième décès en moins de deux ans sur cette artère qui appartient au ministère des Transports du Québec (MTQ). Face à cette situation, la Ville réclame une enquête du coroner et exige du MTQ l’amélioration de la sécurité pour l’ensemble des utilisateurs de cette route qui traverse les milieux urbains, y compris les piétons et les cyclistes. Le prolongement urbain de la route 109 est un secteur névralgique en raison de la forte densité de la circulation, mais aussi parce qu’il est mal éclairé et ne comporte aucun trottoir ni piste cyclable.

De plus, la récente construction de plusieurs commerces, dont le IGA Ouest, le Shell et le BMR, a augmenté l’achalandage dans cette zone, exacerbant ainsi les risques d’accidents. Le maire d’Amos, M. Sébastien D’Astous, souligne que les citoyens réclament depuis longtemps l’aménagement sécuritaire de cette artère, mais que la Ville est impuissante car elle n’a pas la responsabilité de cette route. Il ajoute que la population souffre du manque de leadership du MTQ et s’interroge sur le nombre de morts qu’il faudra avant que ce dernier ne prenne enfin des mesures concrètes.

En effet, depuis 2006, la Ville a adressé une série de lettres et de demandes au MTQ pour lui demander de construire une voie de contournement à l’ouest de la ville. Cette voie, qui emprunterait la route 395 permettrait de dévier le trafic lourd de la 6e Rue Ouest et ainsi de réduire les risques d’accidents pour les piétons et les cyclistes.

En attendant la mise en place de cette voie de contournement, le maire D’Astous demande au MTQ de prendre des mesures urgentes pour améliorer la sécurité des usagers de la route, notamment en installant des trottoirs et des pistes cyclables. Il appelle également à une collaboration plus étroite entre la Ville et le MTQ pour trouver des solutions concrètes à cette problématique.

Vous pouvez regarder l’entrevue avec le maire d’Astous juste avant que le communiqué ne soit sorti publiquement.