Mercredi, 29 mai 2024

Le Parti Québécois réclame un investissement massif pour les soins à domicile des aînés en région

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Un investissement rentable à long terme pour l’État et la société québécoise

Le Parti Québécois réclame un investissement massif dans les soins à domicile pour les aînés des régions afin d’entamer un vrai virage dans les soins de longue durée. Face au vieillissement de la population et à la dégradation des conditions de vie des aînés en région, le porte-parole du Parti Québécois en matière d’aînés, Joël Arseneau, demande au gouvernement d’allouer 50 % du budget de soins de longue durée aux soins à domicile d’ici 4 ans. Il affirme que 91 % des Québécois souhaitent vieillir chez eux et qu’il est temps de changer le modèle centré sur l’institutionnalisation et les maisons des aînés.

Le Parti Québécois veut financer à la même hauteur les soins à domicile et l’hébergement, actuellement seulement 22 % du budget en soins de longue durée sont alloués aux premiers. L’ajout de ces nouvelles sommes constituera un réel investissement, et à terme, le virage vers les soins à domicile fera économiser des centaines de millions à l’État par rapport au statu quo de l’institutionnalisation et des maisons des aînés.

Le Québec accuse un important retard par rapport aux pays européens, qui consacrent en moyenne 50 % de leurs budgets en soins de longue durée aux soins à domicile, certains, comme le Danemark, allant même jusqu’à près de 70 %. Joël Arseneau rappelle que le Québec, en particulier dans les régions, est à un moment critique de son histoire en matière de vieillissement de la population, et qu’il reste peu de temps pour inverser complètement notre modèle de soins de longue durée.

Un virage nécessaire pour répondre aux besoins des Québécois

Pour atteindre son objectif, le Parti Québécois demande au gouvernement d’investir 3 G$ par année de manière récurrente. Il croit que chaque personne âgée qui souhaite rester chez elle doit en avoir la possibilité et être adéquatement accompagnée dans son choix. Les aînés représentent une richesse pour le Québec, et leur participation à notre société est primordiale. Avec des soins à domicile, ils pourront demeurer à la maison, dans leur ville ou leur village, mobiles et actifs. C’est ça, vivre et vieillir avec dignité. Le virage que propose le Parti Québécois depuis maintenant une décennie.