Jeudi, 23 mai 2024

Les coûts élevés de la privatisation des soins de santé : les résultats alarmants d’une étude de l’IRIS

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Une étude de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) a révélé que les coûts des chirurgies et autres interventions dans le secteur privé sont jusqu’à 150% plus élevés que dans le secteur public. Ces résultats inquiétants, obtenus grâce à une demande d’accès à l’information, proviennent d’un projet-pilote initié en 2016. Les raisons de ces écarts de coûts sont multiples, notamment des coûts de gestion plus élevée, des tarifs plus élevés pour les services médicaux et une sélection des patients plus favorable dans le secteur privé.

Malgré ces résultats, le gouvernement persiste dans sa volonté de privatiser davantage les services de santé. Toutefois, les données de l’étude remettent en question cette approche en démontrant que la privatisation peut entraîner des coûts plus élevés pour les patients et les assureurs, ainsi qu’une iniquité dans l’accès aux soins. Il est donc essentiel de continuer à promouvoir un système de santé équitable, efficient et de qualité, en prenant en compte les résultats de cette étude et en cherchant des solutions pour améliorer l’efficacité et la qualité des services de santé.

Cela peut inclure l’amélioration de la gestion et de l’efficacité du secteur public, la régulation des tarifs pratiqués dans le secteur privé, ainsi que la promotion de politiques de santé basées sur des données probantes et axées sur les besoins des patients.

En somme, il est primordial de considérer attentivement les résultats de cette étude de l’IRIS dans le débat sur la privatisation des services de santé, afin de garantir un accès équitable et abordable aux soins pour tous les citoyens.