Samedi, 25 mai 2024

Québec annonce la gratuité du vaccin contre le zona pour les personnes vulnérables

Dernière mise à jour: • Publié:
Guylaine Beauchemin
Guylaine Beauchemin
MédiAT
Partager cet article

Le gouvernement québécois met en place une initiative pour réduire les cas de zona et les complications associées chez les populations à risque

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné de la ministre déléguée aux Aînés et à la Santé, Sonia Bélanger, ont annoncé une nouvelle mesure pour renforcer le Programme québécois d’immunisation en offrant la vaccination gratuite contre le zona aux personnes vulnérables. Cette initiative vise à protéger les Québécoises et les Québécois âgés de 80 ans et plus ainsi que les personnes immunodéprimées âgées de 18 ans et plus contre cette maladie virale douloureuse et potentiellement grave.

Le zona est une maladie qui touche chaque année des milliers de personnes au Québec, avec des complications parfois graves et des douleurs persistantes. En ajoutant la vaccination contre le zona au Programme québécois d’immunisation, le gouvernement cherche à réduire le nombre de cas de zona et les conséquences néfastes qui y sont associées.

Une mesure préventive pour protéger les Québécois âgés de 80 ans et plus ainsi que les personnes immunodéprimées contre le zona

Le ministre Dubé a souligné que cette mesure s’inscrit dans le Plan santé présenté il y a un an, mettant l’accent sur la prévention comme l’un des éléments clés pour améliorer la santé de la population. Cette première étape vise à rejoindre en priorité les personnes vulnérables, mais le programme pourrait être bonifié dans les années à venir pour inclure d’autres tranches d’âge.

Le vaccin contre le zona sera offert gratuitement dans les centres de vaccination du réseau de la santé dès le mois de mai prochain, ainsi que dans plusieurs pharmacies. Des équipes de vaccination prévoiront également une tournée dans les CHSLD pour atteindre les personnes les plus vulnérables.

Selon les statistiques, environ 27 000 cas de zona sont recensés chaque année au Québec, avec 600 hospitalisations et 10 décès causés par la maladie. Les personnes âgées de 80 ans et plus représentent environ 80% de ces cas. En 2018, le coût moyen du zona pour le système de santé québécois était estimé à 25 millions de dollars annuellement.

Le ministre Dubé a déclaré : « Le zona est un problème de santé majeur qui touche chaque année des dizaines de milliers de personnes, avec des complications parfois très graves et des douleurs qui peuvent s’étaler sur plusieurs mois, voire des années. L’offre d’un vaccin gratuit, aux personnes qui sont plus à risque, est une très bonne nouvelle. Elle témoigne aussi des orientations de notre gouvernement d’augmenter ses interventions en matière de prévention pour soulager la population. J’invite les personnes de plus de 80 ans et les personnes immunodéprimées de 18 ans et plus à se prévaloir de leurs doses, dès que possible, pour réduire les risques d’infection et de complications. »