Dimanche, 26 mai 2024

La maison de la famille de Senneterre récompense la directrice générale

Publié:
Christian Péloquin
Christian Péloquin
MédiAT
Partager cet article

Quand une personne arrive à faire la différence dans un organisme, mais également dans la communauté, alors elle mérite d’être honorée. Le conseil d’administration et les employés de la Maison de la famille de Senneterre ont donc organisé un souper le 21 juin dernier pour remercier et féliciter Karine Alain pour son dévouement.

Le 3 juillet a marqué la dixième année de l’arrivée de Mme Alain au sein de l’organisme et pour ceux qui l’entourent, la présence de cette femme a fait faire un énorme pas en avant de la Maison de la famille de Senneterre depuis les dix dernières années.

Pour son excellent travail, un trophée lui a été remis avec une inscription personnalisée. La Maison de la famille a à son emploi 8 employés, incluant le poste de direction. Chaque poste a son importance et contribue au maintien des services offerts par l'organisme à la communauté.

Le conseil d’administration s’implique et travaille entre autres à l'amélioration des conditions des employés. Ces dernières années, ils ont instauré les assurances collectives, un régime de retraite et procédé à des ajustements salariaux afin d'être compétitif et en mesure de garder les employés. Le manque de main-d’œuvre fait aussi sorte que la Maison de la famille doit rester un employeur de choix pour les employés et lors des besoins de recrutement. Pour ce faire, une directrice générale avec les compétences de Karine Alain, rends les choses plus simples et motivantes.

« Il y a 10 ans Karine reprit les rênes du poste de direction de la Maison de famille dont la situation était à l’époque fragilisée. D’année en année, elle a réussi à faire remonter la pente de l’organisme par son implication dans les divers regroupements, comité et sa collaboration avec les autres Maisons de la famille qui avait été à l’époque été délaissé. Pour l’organisme et pour la communauté, elle mène avec brio des combats et prend la parole et dit les vraies choses là où d’autres gardent le silence. C’est grâce à sa résilience et sa persévérance que la Maison de la famille est devenue ce qu’elle est aujourd’hui. » Précise Édith Bourbeau, présidente du conseil d’administration de la Maison de la famille de Senneterre.